FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mars 2018

La loi Taylor Force, qui porte le nom de cet américain qui a été poignardé à mort par un colon arabe en Israël en 2016, et dont la famille du terroriste reçoit des mains de Mahmoud Abbas un salaire mensuel à vie en récompense de son acte (11 personnes ont été grièvement blessées), devrait être votée cette semaine.

Le projet de loi visant à réduire considérablement l’aide annuelle de 300 millions de dollars des États-Unis à l’Autorité palestinienne, à moins qu’elle ne prenne des mesures pour cesser de faire ce que les législateurs ont décrit comme des « paiements récompensant les crimes terroristes », doit être adopté par le Congrès américain cette semaine dans le cadre d’un important projet de loi de dépenses publié ce mercredi.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette loi, connue sous le nom de Taylor Force Act, a été ainsi baptisée en l’honneur d’un ancien combattant américain de 29 ans poignardé mortellement par un colon arabe palestinien lors d’une visite en Israël en 2016.

La loi vise non seulement à empêcher les Palestiniens de verser des allocations, appelées « paiements aux martyrs », aux familles des militants tués ou emprisonnés par les autorités israéliennes, mais surtout à ce que l’argent des contribuables américains termine sur les comptes bancaires de terroristes. Les paiements peuvent atteindre 3 500 $ par mois, et sont à juste titre considérés comme un outil de recrutement de terroristes et une incitation à tuer des juifs.

Avec le système actuel auquel Mahmoud Abbas a plusieurs fois et publiquement refusé de renoncer, tout terroriste tué ou emprisonné par la police israélienne après avoir commis un crime, ainsi que sa famille reçoivent ce paiement mensuel.

Les dirigeants de la Chambre des représentants et du Sénat des États-Unis sont parvenus hier mercredi 21 mars 2018 à un accord sur le projet de loi de dépenses, qu’ils ont l’intention d’adopter d’ici vendredi soir.

Les parents de Taylor Force vivent en Caroline du Sud, l’État d’origine du sénateur républicain Lindsey Graham, qui a présenté le projet de loi.

« L’adoption du Taylor Force Act nous donnera l’influence nécessaire auprès des Palestiniens pour repousser cette politique scandaleuse », a déclaré M. Graham dans une déclaration mercredi.

Cette mesure a été adoptée par la Chambre des représentants depuis un certain temps. Malgré le fort sentiment pro-israélien de la plupart des membres du Congrès, la préoccupation de certains était que couper trop d’aide pourrait conduire à une augmentation de l’instabilité et de la violence dans les territoires disputés, car les Palestiniens, trop habitués à recevoir l’aide internationale (le montant le plus important au monde par habitant), ne cherchent pas trop à se prendre en charge.

Les responsables palestiniens ont déclaré qu’ils considèrent ces paiements comme un soutien nécessaire aux proches des personnes emprisonnées par Israël pour avoir « lutté contre l’occupation » (nom de code pour « tuer des civils innocents ») ou qui sont mortes dans le cadre de cette « cause ». Evidemment, il s’agit toujours de la même idéologie tirée du Coran, qui impose à tout bon musulman de s’engager dans la conquête du monde au nom d’Allah.

Les dirigeants européens font mine d’ignorer qu’une partie de l’argent de leurs contribuables sert à payer des terroristes, certains d’entre-eux, semble-t-il, s’en réjouissent.

Les médias en langue française prennent un grand soin pour que le grand public n’apprenne pas que les dirigeants palestiniens versent des salaires aux terroristes tués ou emprisonnés et à leurs familles.

Le président Macron garde sur ce sujet un coupable silence, et il s’est abstenu de prendre des mesures de lutte contre le terrorisme palestinien, et faire cesser ce scandale.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : Reuters

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz