FLASH
[20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 22 mars 2018

Dans un entretien, qu’il vient d’accorder au quotidien « BILD », deux jours après la difficile investiture du gouvernement de coalition, qui a permis à Angela Merkel, de se voir confié un quatrième mandat, Horst Seehofer, le nouveau ministre de l’Intérieur de l’Allemagne, président du CSU (la très conservatrice Union Chrétienne Démocrate), toujours et indispensable allié bavarois de la CDU, vient de s’opposer publiquement à « la patronne », affirmant que « L’Islam n’avait pas sa place en Allemagne ».

« L’islam ne fait pas partie de la société et de l’identité nationale allemande. L’Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche est chômé, les jours fériés sont chrétiens et les rituels, comme Pâques, la Pentecôte ou Noël, en font partie. »

Horst Seehofer estime que les musulmans vivant en Allemagne en font évidemment partie mais « qu’ils ne doivent pas vivre « ni à côté, ni contre » les Allemands ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il affronte ainsi directement Angela Merkel, qui avait affirmé, en 2015 et 2016 « Que l’islam faisait désormais partie de l’Allemagne » en ouvrant largement les portes de son pays à plus d’un million de migrants.

Ce n’est pas là une prise de position nouvelle de Horst Seehofer car, à l’époque, il s’était déjà montré très hostile à la politique migratoire envisagée par « la Présidente ».

Le débat vient donc de s’ouvrir en Allemagne et le sujet n’est plus tabou, comme c’est le cas dans plusieurs nations de l’Est européen.

Seehofer vient d’obtenir du nouveau gouvernement un quota d’un plafond d’environ 200.000 « demandeurs d’asile » par an.

Il rejoint ainsi la position défendue par l’AFD (Alternative pour l’Allemagne) qui vient de réaliser un pourcentage historique et « surprenant » (pour certains mais pas pour nous !) lors des récentes élections et qui avait bénéficié de l’arrivée de millions d’électeurs du CSU hostiles à la politique migratoire défendue par la CDU.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Horst Seehofer est vivement approuvé et applaudi par l’une des principales responsables de l’AFD, Béatrix Von Storch, véritable « passionaria » de la position anti-immigration.

Dans cette Allemagne qui compte plus de quatre millions de musulmans (officiellement, sans comptabiliser les migrants, mais bien davantage officieusement, à l’image même de la France), en majorité travailleurs immigrés d’origine turque, on attend la réaction de la chancelière mais également de l’Union Européenne, favorable au flux migratoire et, surtout, de la Turquie d’Erdogan pour qui cette prise nouvelle de position est un camouflet public.

Comme on aurait aimé entendre ces mêmes paroles directement de notre ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, mais ne rêvons pas, il est à ce poste, qui ne lui ressemble pas du tout, par la volonté et « à la botte » du président Macron.

Au fait, on aimerait bien savoir ce que pense le président français de la nouvelle politique migratoire de sa très proche alliée d’outre-Rhin ? Celle avec qui il vient de décider de « réformer » totalement l’Union Européenne… Quel vœu pieux !

(Source : RT-France du 16 mars 2018)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz