FLASH
[18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 mars 2018

En octobre 2016, l’homme avait violé à plusieurs reprises et tué une étudiante en médecine de 19 ans.

Un demandeur d’asile se disant afghan a été condamné à une peine de prison à perpétuité ce jeudi, en Allemagne, pour le meurtre d’une étudiante. Le tribunal de Fribourg, présidé par la juge Kathrin Schenk, jugeait depuis septembre Hussein Khavari pour le viol et le meurtre, en octobre 2016, de Maria Ladenburger, une étudiante en médecine de 19 ans.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le tribunal a considéré que ses crimes étaient « particulièrement graves », une définition pénale qui permet une incarcération effective pendant plus de 15 ans. L’accusé avait, lui, reconnu avoir attaqué sa victime « sous le coup d’une impulsion ». Son avocat a annoncé sa volonté de faire appel.

L’agression, survenue de nuit alors que la victime rentrait d’une soirée, avait été particulièrement violente : après l’avoir mordue à la poitrine et à la joue, Hussein Khavari avait tenté de l’étrangler. Une fois inconsciente, il l’avait violée à plusieurs reprises, avant de l’abandonner au bord d’une rivière où elle s’était finalement noyée.

Confondu par des images de vidéosurveillance, puis par son ADN retrouvé sur place, Hussein Khavari avait été arrêté quelques semaines plus tard.

Un crime récupéré par l’extrême droite

Ce crime avait suscité une vive indignation dans le pays, un an après la décision d’Angela Merkel d’accueillir plusieurs centaines de milliers de demandeurs d’asile venus en majorité de Syrie, d’Irak ou d’Afghanistan. L’extrême droite avait brandi ce drame pour dénoncer la politique d’accueil de la chancelière et pointerer le prétendu danger d’un afflux de musulmans.

« C’est un criminel qui est assis sur le banc des accusés, pas la politique migratoire », a insisté à l’audience le procureur Eckart Berger. Arrivé en Allemagne en novembre 2015, année où le pays a accueilli 890 000 migrants, Khavari avait déclaré être afghan et avoir 16 ans ou 17 ans. Au moment du crime, sa demande d’asile n’avait pas été examinée, les autorités compétentes étant débordées par le nombre de dossiers à traiter.

Lors du procès, alors que des expertises médicales estimaient son âge compris entre 21 et 29 ans, il a finalement admis s’être rajeuni de deux ans pour bénéficier du statut plus enviable de « mineur non accompagné ». Dans un premier temps, la justice avait considéré qu’il était âgé de moins de 18 ans au moment des faits et l’avait renvoyé devant un tribunal pour mineurs. Finalement, la cour aura prononcé une peine réservée aux adultes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des failles dans la coopération policière

Sa nationalité afghane est également sujette à caution : au procès, un policier a déclaré que l’examen de son téléphone portable laissait entendre qu’il pourrait être originaire d’Iran. La cour a ainsi pu contacter en Iran le père d’Hussein Khavari alors que l’accusé affirmait qu’il avait été tué par les talibans.

L’affaire avait révélé des failles béantes dans la coopération policière européenne. Khavari avait déjà été condamné en 2013 à dix ans de prison pour avoir tenté de tuer une étudiante en Grèce, à Corfou. Jetée du haut d’un précipice, la victime avait survécu par miracle. Il avait alors bénéficié d’une amnistie décidée en raison de la surpopulation des prisons.

Bénéficiant d’une liberté conditionnelle en octobre 2015, il avait disparu peu après. Athènes n’avait pas émis d’avis de recherche international, ce qui avait empêché son identification à son entrée en Allemagne, selon les autorités allemandes.

Par ailleurs, un système européen de collecte des empreintes digitales censé éviter qu’une personne demande l’asile dans plusieurs pays européens n’a pas fonctionné, le jeune homme ayant déposé un dossier en Grèce puis en Allemagne.

Source : Leparisien.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz