FLASH
[20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 mars 2018

Le président Trump a annoncé ce jeudi 22 mars le départ de H.R. McMaster, qui est remplacé par John Bolton, ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU de l’Administration Bush, au poste de conseiller national à la Sécurité intérieure.

Lors d’un court échange exclusif, John Bolton a expliqué à Dreuz.info comment il voit l’Europe post Brexit.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Son témoignage remonte à l’été 2016, juste après le choc du Brexit, et il permet de comprendre la philosophie du nouveau conseiller à la Sécurité intérieure du Président Trump, pourquoi ce dernier vient de le nommer à son poste, et surtout sa vision de la direction politique qu’il souhaite pour l’UE, qui en séduira plus d’un.

Jean-Patrick Grumberg : « Monsieur l’ambassadeur, que va-t-il advenir de l’Europe, maintenant que la Grande-Bretagne a décidé de la quitter ?

John Bolton : Je pense que l’Union européenne a un énorme problème. Les Anglais ont voté pour partir, alors que l’UE a des problèmes financiers évidents, et que l’Euro est une monnaie en difficulté.

Je pense personnellement que l’Europe est devenue moins avec l’UE, que la somme de ses composants.

L’Amérique veut une Europe forte, et ce n’est pas ce qu’est l’Union européenne dans sa forme courante, et j’espère qu’ils [les Européens] vont trouver un moyen de la quitter. »

Et concernant les Etats-Unis (Donald Trump n’était pas encore président) ?

« La politique étrangère des Etats-Unis est la réflexion du président, et c’est une des raisons pour lesquelles je pense que le sujet de la sécurité nationale doit être au centre du débat politique, et je ne pense pas que la plupart des Américains soit d’accord avec la direction qu’a choisie Obama. »

John Bolton a toujours eu une vision très lucide de la situation du monde, et il n’a jamais eu froid aux yeux pour l’exprimer. Grand ami d’Israël, il a été très critique concernant les errements multiples de l’administration Obama, et a très tôt dénoncé l’aberration des accords sur le nucléaire iranien, qui a terme, si l’Iran atteint ses objectifs comme les accords le lui permettent au bout de 10 ans, vont faire exploser toute cette partie du monde, avec des retombées à côté desquelles l’immigration massive que subissent les Européens depuis l’invasion de la Libye est une anecdote.

« Je suis heureux d’annoncer qu’à compter du 9 avril 2018, John Bolton sera mon nouveau conseiller à la sécurité nationale », a tweeté le président Trump ce jeudi :

Malgré quelques divergences de vues – John Bolton a défendu la guerre en Irak alors que Trump considère que les Etats-Unis n’auraient pas dû s’y engager, mais qu’une fois engagé, Obama n’aurait jamais dû quitter l’Irak de cette façon, laissant le champ libre aux groupes terroristes – John Bolton s’est dit honoré de cette nomination, qui l’a pris par surprise par sa rapidité, quelques heures seulement après son entretien avec le président à la Maison-Blanche.

« C’est un honneur d’avoir été sollicité par le Président Trump pour le poste de conseiller à la Sécurité nationale. J’accepte humblement son offre. En ce moment, les Etats-Unis font face à un vaste éventail de problèmes et j’ai hâte de travailler avec le président Trump et son équipe pour relever ces défis complexes dans le but de rendre notre pays plus sûr à l’intérieur et plus fort à l’étranger. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz