Publié par Dreuz Info le 27 mars 2018

Voici le visage de Mireille Knoll, 85 ans, poignardée à onze reprises et brûlée à son domicile familial vendredi 23 mars avenue Auguste Blanqui Paris 11e. Mireille Knoll était juive. Elle avait échappé à la rafle du Vel’ d’Hiv’ en 1942.

J’ai longuement rencontré hier soir ses fils et belles-filles, dont les enfants résident en Israël. Ils m’ont livré de très nombreux détails sur les circonstances du meurtre, que je ne peux évidemment pas divulguer à ce stade de l’enquête. Ils m’ont confié une photo et autorisé à la rendre publique, ainsi que le nom de la victime. Ce sont les noms et visages des bourreaux qui doivent être cachés, pas ceux des victimes.

Après le meurtre barbare de Sarah Halimi le 4 avril 2017, l’émotion suscitée par cette affaire parmi les Français juifs est considérable. Aussi, beaucoup de fausses rumeurs circulent qui ajoutent à la confusion et à la peine de la famille. En particulier, contrairement à ce qui a pu être écrit, Madame Knoll n’a pas été violée.

Madame Knoll connaissait le principal suspect depuis qu’il était enfant : un voisin d’origine arabo-musulmane de 35 ans, qui savait qu’elle était juive. Il avait été condamné pour attouchements sexuels sur la fille de l’aide à domicile de Madame Knoll, âgée de douze ans.

Comme pour Sarah Halimi – assassinée, triste coïncidence, il y a un an à peine parce que juive à quelques centaines de mètres de là, rue des Vaucouleurs – pour la famille, il ne fait guère de doute que Mireille Knoll a été assassinée parce qu’elle était juive.

Avec Sarah Halimi, il aura fallu attendre près de dix mois « pour reconnaître l’évidence », comme l’a rappelé le Président de la République le 7 mars dernier. J’en avais acquis la conviction, deux jours après les faits après avoir parlé à son frère… Mon sentiment, cette fois encore, est que le crime revêt un caractère antisémite.

Encore sous le choc de l’attentat de Trèbes, n’oublions pas qu’avant le Super U, il y a eu le 9 janvier 2015 l’Hyper Casher de la Porte de Vincennes, comme il y a eu l’attentat de l’Ecole Ozar HaTorah de Toulouse avant le 13 Novembre. Hélas, les Français juifs sont en première ligne face à la barbarie islamiste.

J’ai convenu de revoir aujourd’hui la famille Knoll pour désigner un ou plusieurs avocats pour que toute la lumière soit faite et justice soit rendue.

Contact :  Tél. : 01 40 63 52 47 / 06 86 15 19 89  E-mail meyer.habib@assemblee-nationale.fr

Meyer Habib (UDI, Agir et Indépendants)

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz