Publié par Gaia - Dreuz le 27 mars 2018

Quelques jours après l’assassinat à caractère antisémite d’une octogénaire et de l’attaque terroriste de Trèbes, Léa Salamé reçoit l’ancien président de SOS racisme qui a condamné ces attaques et regrette qu’il soit aujourd’hui difficile, pour les personnes de confession juive, d’arborer dans certains quartiers des signes distinctifs de leur religion.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Malek Boutih qui regrette une certaine inaction française. Pour lui, l’attentat de Trèbes relance les mêmes discussions, les mêmes débats qu’après les attentats du 13-Novembre 2015.

L’ancien président de SOS racisme appelle à ne pas hésiter à répondre, pour ne pas voir émerger, partout dans le monde, une réponse politique beaucoup plus radicale.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Franceinter.fr

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz