Publié par Magali Marc le 27 mars 2018

Les Démocrates n’attendent que le moment où Trump va renvoyer Mueller et mettre fin à son enquête bidon sur la soi disant-collusion avec des pirates russes lors de sa campagne électorale, afin de l’accuser d’obstruction !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit cet article d’Ed Rogers*, paru dans le Washington Post et le Toronto Sun, le 25 mars.


L’enquête de Robert Mueller sur la Russie est à la croisée des chemins

L’enquête concernant la collusion avec la Russie a atteint un point tournant.

L’avocat spécial Robert Mueller et son équipe d’enquêteurs semblent errer sans but, les Démocrates sont prêts à se raccrocher désespérément à n’importe quoi et le président des États-Unis Donald Trump veut changer d’avocats.

Selon les informations qui ont été rendues publiques jusqu’à présent, il n’y a pas eu de collusion avec la Russie, du moins dans le cadre de la campagne électorale de Trump.

Et avec l’accusation d’obstruction de la justice difficile à établir, le menu de Mueller semble être rempli de hors d’œuvres et dénué de plat principal.

Après quelques inculpations sans suite contre Paul Manafort pour des infractions commises des années avant la campagne Trump, ainsi qu’un accord de plaidoyer pour le partenaire de Manafort, Rick Gates ; et les plaidoyers de culpabilité de George Papadopoulos, bénévole de la campagne Trump, et de Michael Flynn, ancien conseiller à la Sécurité nationale, pour des infractions commises après le début de l’enquête, il semble que Mueller n’ait plus de cible.

Alors, quel va être le prochain geste de Mueller ? Je ne suis pas sûr qu’il le sache. Il a une équipe de plus de 15 avocats. Comment va-t-il les occuper sans les laisser mettre leur nez dans des endroits qui n’ont rien à voir avec son mandat ?

Pour leur part, les Démocrates font tout pour que cette enquête continuent d’alimenter les manchettes.

Le spécial du jour est une demande de voter une loi afin d’empêcher le licenciement de Mueller.

L’absence de toute suggestion de la part de Trump selon laquelle il est prêt à renvoyer Mueller et les dénégations qu’une telle chose est envisagée par l’équipe juridique de Trump doit être frustrante pour les Démocrates, mais cela ne les empêche pas de créer une fausse nouvelle du licenciement imminent de Mueller afin de maintenir son enquête sous respiration artificielle.

Leurs alliés dans les médias rapportent consciencieusement leur «préoccupation» pendant qu’ils essaient de trouver un nouvel angle sous lequel il pourraient attaquer Trump.

Peut-être, ont-il espéré que d’une manière ou d’une autre leurs partisans dans l’équipe de Mueller (principalement composée de Démocrates) commenceraient à s’intéresser à Cambridge Analytica, la firme de recherche lors de la campagne électorale de Trump, et à ses possibles abus de données de Facebook ou aux révélations bizarres de ses prétendues pratiques d’entreprise, y compris l’utilisation de femmes ukrainiennes pour séduire et piéger les politiciens.

Avec toute l’histoire de la collusion démolie et le fait que Mueller & Co sont sur une voie de garage, je suppose que le Saint Graal des Démocrates serait de voir Mueller s’impliquer – pour ainsi dire – avec Stormy Daniels.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’histoire de Stormy Daniels pourrait servir de substitut. Un « analyste juridique » de CNN , Paul Callan, a même fait une suggestion. Callan est allé jusqu’à dire que « l’enquête de Mueller devrait se concentrer sur de possibles violations de la loi électorale concernant le paiement de $ 130,000 [$ US] donné à [Stormy Daniels] (pour son silence).»

Pendant ce temps, les reportages selon lesquels Trump a approché deux avocats de haut profil pour leur proposer de se joindre son équipe légale ne fait qu’ajouter à l’incertitude du moment.

J’ai vu beaucoup d’actions en justice, et de façon générale, aucun avocat ne se porte volontaire lorsque les choses tournent au vinaigre.

Mais Trump agit constamment de manière à paraître coupable. Ne parlons même pas de son «message de félicitations» au président russe Vladimir Poutine. Pourquoi a t-il-dit une telle chose ?!

Quoi qu’il en soit, où en étions-nous ? Ah oui, les avocats de Trump. Selon les reportages, le président a approché deux des meilleurs avocats de Washington – l’ancien avocat américain Joseph DiGenova et l’ancien solliciteur général Theodore Olson.

J’ai connu ces deux hommes et j’ai travaillé avec eux pendant des décennies. DiGenova est celui dont vous avez besoin lorsque vous êtes dans un combat sans merci, et Olson est celui que vous voulez avoir avec vous lorsque vous avez besoin d’un érudit, élégant pour aller en appel. Je comprends que Ted ait refusé de s’embarquer, mais Joe est prêt pour le combat. Cette lutte est sur le point de devenir fort intéressante.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Alors, où en sommes-nous ?

Est-ce que Mueller va se se retirer, content d’avoir traqué quelques joueurs et d’avoir montré le poing à quelques trolls russes qui ne passeront jamais en justice ?

Les Démocrates peuvent-ils continuer à fouetter le cheval de la soi-disant collusion même si ça fait plusieurs mois qu’il a cessé de bouger ?

Est-ce que Trump économise ses cartouches ou est-il sur le point de passer à l’offensive ? Le fait est que cette enquête qui n’aurait jamais dû commencer en est rendue à se chercher une cible. Tout peut arriver.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

*Ed Rogers a travaillé à la Maison Blanche sous Ronald Reagan et George HW Bush. Cette chronique est parue dans le Washington Post, puis le Toronto Sun.

http://torontosun.com/opinion/columnists/rogers-robert-muellers-russia-investigation-is-at-a-crossroads#comments

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Quitter la version mobile