Publié par Salem Ben Ammar le 3 mars 2018
Photo non datée de Dino Scala, mis en examen pour 19 viols et agressions sexuelles à Pont-sur-Sambre (Nord), le 28 février 2018

30 ans que ça dure ! 30 ans que le violeur fait ses ravages dans la bergerie de Pont-sur-Sambre et ses environs.

30 ans qu’il laisse derrière lui les traces de son marqueur génétique indélébile. Ses proies survivent à ses forfaits mais à quel prix et qui s’en soucie ?

[dreuz-paypal]

Plus de 40 femmes violées en France et en Belgique !

Le violeur, monsieur tout le monde, un homme sans histoire selon la formule consacré, âgé de 57 ans, apprécié dans sa ville, entraîneur de football, bref une figure locale ! Bon époux, bon père de famille et grand-père affectueux. Le citoyen parfait ! Mais derrière ce tableau idyllique se cache un des plus grands violeurs de tous les temps. Un jour ou l’autre, la justice finit par triompher du crime quand elle veut bien s’en donner la peine.

Ses voisins tombent des nues comme d’habitude, « un homme au-dessus de tout soupçon, ce n’est pas possible, on ne peut le croire, ça ne peut être lui ».

Que cela leur en déplaise, la police a pu enfin faire un recoupement avec son ADN prélevé sur l’une de ses victimes il y a quelques années. Sans la perspicacité de la police belge qui avait identifié son véhicule de couleur blanche suite à une tentative de viol avortée, il serait encore dans la nature et continuerait à sévir en toute impunité.

En attendant, pensons à ses victimes aux vies brisées à tout jamais.

Le viol est un crime contre l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous