FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 avril 2018

Une lectrice de Dreuz a formidablement résumé, avec une grande lucidité et le recul nécessaire, l’adulation ambiante du président Poutine, ses racines et ses causes.

« Pour dire vrai en ce qui me concerne, il y a eu un moment (surtout depuis les années Obama), où je me suis mise à moins penser de mal de la Russie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

J’ai trouvé Poutine plus ferme vis-à-vis du fondamentalisme, et plus clair dans ses déclarations (exemple : poursuivre les terroristes jusqu’aux chiot… tes), etc.

Déçue par les gouvernants européens, en particulier la France, l’Espagne, le Portugal – la Suède et la Norvège n’en parlons pas –, la Grande Bretagne, etc.. ils étaient vraiment décevants face au danger et aux victimes innombrables de masse quand des attentats étaient perpétrés par le terrorisme islamiste.

Donc il est vrai que tout d’un coup, Poutine est apparu tolérable en comparaison de la lâcheté ambiante, partout ailleurs. Sans que pour autant nous ne perdions de vue qu’il n’était pas vraiment un saint, et que de toute façon, sa politique ne servirait, toujours, que ses intérêts.

A un moment, son attitude était vue comme un patriotisme, qui même s’il était opéré de manière un peu crapuleuse… et bien, dans la colère où l’on se trouvait… c’était mieux que ce qui se passait chez nous.

Mais tout de même, quand on a pu s’apercevoir que son attachement à l’Iran et à Assad (même si ce sont ses intérêts) restent indéfectibles alors qu’ils gazent des peuples, la raison ne peut que nous obliger à voir Poutine pour ce qu’il est, et que les circonstances par comparaison nous ont fait oublier un court laps de temps.

Son attitude présente fait de lui un personnage immonde et ignoble. Les intérêts d’un pays n’excusent pas qu’il ferme les yeux sur de telles atrocités qui sont commises par «ses alliés».

Toute personne normale se devrait de revenir sur terre et voir que la Russie, décidément, avec ou sans Poutine…

Et Poutine est peut-être le pire, parce qu’il est fin stratège, au prix d’une très grande hypocrisie. Aujourd’hui, nous voyons son véritable visage.

Et ceux qui ne s’en aperçoivent pas, soit

  • ils sont d’accord avec la Politique Iran – Assad – Russie, d’accord avec le fait de gazer des peuples, sans que cela ne les dérange,
  • soit ils sont figés dans la période relativement courte, où comme pour moi, il est apparu fréquentable et préférable à nos dirigeants.

Les sentiments peuvent changer avec les évènements. Ceux qui restent sur des positionnements d’autruches sont obtus. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Aline1 pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :