FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 15 avril 2018

Il ne passe plus un jour depuis les attentats du 11 septembre 2011 sans que je ne pense aux victimes de la barbarie musulmane et pas islamiste ; il faut en finir avec l’hypocrisie sémantique et accoler le bon qualificatif à cette métastase.

Comment ne pas y penser quand cette métastase musulmane continue elle-même à frapper l’humanité tous les jours dans sa chair et la plonge dans les horreurs indicibles ?

Elle ne cesse de déployer les ailes de la mort sur elle, progressant au même rythme que le port du voile de ses femmes en Occident, de plus en plus visible et de plus en plus arrogant et agressif.

Au lendemain de chaque tuerie de masse, là où on s’attend à ce que ses soldates fassent preuve de discrétion et laissent tomber leur voile provisoirement, ce porte-étendard de l’islam triomphant, on assiste au phénomène inverse, leur nombre s’accroît comme si  ces attentats étaient des points victorieux marqués par l’islam sur les « mécréants » et que l’on affichait encore plus le voile pour se réjouir des malheurs de ces humains qu’Allah ordonne de massacrer.

L’humanité tout entière est en proie à ce fléau létal de la pire espèce. Une véritable pandémie mondiale contre laquelle on il n’existe aucune politique de prévention et encore moins un vaccin pour s’en immuniser. Ses victimes se comptent par centaines de millions depuis son apparition.

Et le plus grave est que l’Occident atteint de cécité intellectuelle et quelque peu masochiste, qui lui-même qui était longtemps épargné par ses effets dévastateurs sur l’humain et le monde du vivant, s’est conduit de la manière la plus inconsciente et irresponsable voire suicidaire en important carrément ce virus parasitaire chez lui. Autant avoir laissé proliférer en son sein l’amanite phalloïde, un champignon vénéneux connu sous le nom de calice de la mort, qui n’est pas néfaste tant que l’on ne le consomme pas, à la différence du virus musulman qui est hyper contagieux et dont les sujets porteurs présentent la particularité d’entraîner les sujets sains dans leur mort.

Une véritable gangrène contaminant tout ce qui s’y frotte. Logé désormais dans le corps social européen et même dans son organisme, impossible à juguler et éradiquer.

Pervers et pernicieux, imprévisible, aucun pronostic vital n’est connu à l’avance, il emporte ses victimes toujours par effets de surprise, prenant tout le monde de court pour mieux le pétrifier dans le désarroi.

Ses propagateurs ne sont pas plus malades qu’on ne le croit. Il est faux de dire qu’ils sont les plus gravement atteints parmi ses sujets. Ils sont paradoxalement ceux qui en sont le meilleur produit et qui incarnent le mieux son caractère neuro-doctrinaire.  Façonnés et moulés dans la mixture radioactive des versets coraniques, ils sont ses créatures les mieux abouties.

La métastase terroriste  est par conséquent dans les textes coraniques et la sunna mahométane, nulle part ailleurs et en aucun cas le produit des sociétés d’accueil, sinon elle ne serait pas en train de nécroser son milieu naturel.

En l’occultant on la banalise et en la banalisant on la laisser prospérer jusqu’à ce qu’elle finisse par devenir une véritable pandémie létale.

Ces monstres d’inhumanité ne se sont  pas imprégnés de la lecture de l’Iliade et de l’Odyssée, ils ont lu le Coran qui a le don de faire d’un voyou des cités un terroriste honoré et glorifié par les siens et auquel le bordel d’Allah est promis.

Sourate 2 : Al-BAQARAH (La vache)
154. Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier d’Allah qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients.

Sourate 3 : AL-IMRAN (La famille d’Imran).
169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus.

Tout est dans le texte, et toute tentative de dénégation n’est que mensonge et mauvaise foi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz