FLASH
[20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 avril 2018

Les criminels utilisent de plus en plus des machettes pour semer la terreur chez leurs victimes.

  • Des données choquantes révèlent que la police a fait face à 15 attaques par jour au cours des 2 derniers mois de 2016.
  • 425 ont eu lieu à Londres, 99 dans le Grand Manchester et 77 dans les Midlands de l’Ouest.
  • Les chiffres révèlent que des attaques à la machette ont lieu toutes les 90 minutes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les criminels utilisent de plus en plus souvent des machettes comme arme de choix pour semer la terreur chez leurs victimes et les membres de gangs rivaux.

Les forces de police sont confrontées à un nombre croissant de criminels brandissant des machettes et effectuant des meurtres, des viols, des vols et des cambriolages.

  • En février, Sadiq Aadam, âgé de 20 ans, a été tué à la machette à Belsize Park, dans le nord de Londres, par un gang équipé d’armes blanches. Un adolescent musulman a depuis comparu devant le tribunal pour avoir assassiné deux jeunes hommes.
  • Quelques jours plus tôt à Solihull, dans les Midlands de l’Ouest, David Pugh, le père de deux enfants, a été grièvement blessé après avoir combattu quatre voleurs armés de machettes qui s’étaient introduits par effraction à son domicile et avaient commencé à battre son fils de 17 ans.
  • Et en mars, après une attaque «terrifiante» à la machette dans un bar de Manchester, un homme s’était retrouvé avec des blessures qui ont changé le cours de sa vie. La victime, âgé d’une trentaine d’années, était en boîte de nuit avec ses amis lorsqu’un autre homme l’a dépassé et a crié des injures à un groupe de personne. La police a déclaré que lorsque la victime lui a demandé de se calmer, l’agresseur s’est tourné vers son ami et lui a demandé une machette avant de frapper la main de la victime.

Les statistiques choquantes viennent après que, plus tôt la semaine passée, le ministre de l’Intérieur, Amber Rudd, ait lancé sa Stratégie contre les violences graves (Serious Violence Strategy), visant à lutter contre les agressions au couteau et attendue depuis longtemps par le gouvernement.

Elle est venue sur fond de nombreux cas de fusillades et d’attaques à l’arme blanche qui ont fait 56 morts à Londres depuis le début de l’année 2018.

  • Les chiffres, révélés à l’aide des demandes faites en vertu de la loi sur l’accès à l’information, montrent qu’au cours des deux derniers mois de l’année 2017, la police a fait face à 928 crimes commis à l’aide de machettes.
  • Ceci représente une moyenne de 15 crimes par jour – ou un crime toutes les 90 minutes.

C’est une augmentation spectaculaire par rapport aux données qui datent de seulement trois ans, où les armes blanches avaient été utilisées dans 100 crimes par mois au cours de la même période.

La machette était initialement conçue comme un outil utilisé pour couper les sous-bois ou la canne à sucre en Amérique latine et en Afrique.

Les critiques disent qu’elles ont peu d’utilisation légitime au Royaume-Uni, et pourtant, elles ne figurent pas sur une liste d’armes blanches interdites telles que les couteaux papillons ou ceux à cran d’arrêt.

Les criminels portent de plus en plus souvent leurs lames comme symboles de statut et pour semer la terreur par des attaques sauvages.

Les machettes ont attiré l’attention du grand public en mai 2013 lorsque le soldat britannique Lee Rigby a été massacré en plein jour par deux fanatiques islamistes.

Les données chiffrées du Bureau de la Statistique Nationale (the Office for National Statistics) montrent qu’au cours d’une année depuis le mois de septembre 2017, la police a enregistré 37 443 infractions commis à l’aide d’un couteau ou d’un instrument tranchant, ce qui manifeste une augmentation de 21% par rapport à l’année précédente et le chiffre le plus élevé depuis sept ans.

Mlle Rudd a promis une loi sur les armes offensives qui interdirait la vente de couteaux en ligne aux personnes ayant moins de 18 ans et rendrait illégale la possession de soi-disant « couteaux zombies », avec de longues lames dentelées ; ces délits prévoiraient une peine de prison maximale de quatre ans.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Oksana Zvirynska pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz