FLASH
[19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  |  Bogota (Colombie) : 5 morts, 10 blessés par l’explosion d’une voiture piégée près de l’académie de la police  |  L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 avril 2018

Ce festival controversé pourrait accueillir des milliers de personnes.

Le 20 avril 1889 naissait Adolf Hitler. Cent-vingt-neuf ans, une guerre et une longue reconstruction plus tard, un festival néonazi est organisé à compter de ce vendredi en Allemagne pour célébrer l’anniversaire du dictateur qui terrorisa l’Europe entre 1933 et 1945.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce premier rassemblement baptisé « Schild und Schwert » (« Bouclier et Epée ») prévoit deux jours de concerts de groupes ultranationalistes et hooligans, des débats politiques et une convention de tatouages. Une nuit de combats d’art martiaux intitulée « Le combat des Nibelungen » (référence à la mythologie nordique et germanique) est également au programme. « Vivre, c’est se battre », affirment les organisateurs. « De tout temps, ce sont les combattants qui ont défendu leur clan, leur tribu, leur patrie. »

Jusqu’à 3500 néonazis et extrémistes venus d’Allemagne et d’Europe de l’Est

Non seulement le choix du jour n’est pas innocent, mais aussi celui du titre du festival, dont les initiales forment « SS », les redoutables escadrons d’élite d’Hitler, dénoncent ses détracteurs. Placé sous le thème de la « Reconquête de l’Europe », le festival pourrait accueillir 800 participants, selon les organisateurs. Mais selon des militants antifascistes d’« Antifa », jusqu’à 3500 néonazis et extrémistes venus d’Allemagne et d’Europe de l’Est, pourraient voyager jusqu’à Ostritz, cette commune de 2400 habitants, située en ex-RDA, à la frontière avec la Pologne et al République Tchèque.

Les autorités prévoient de mobiliser des centaines de policiers. « Vous verrez plusieurs policiers à chaque coin de rue », a toutefois prévenu le chef de la police locale au journal « Sächsische Zeitung ». Côté polonais, on fait état de « davantage de patrouilles dans la région pour assurer la sécurité ».

« Nos lois et notre société sont malades »

L’initiateur du festival, est Thorsten Heise, membre du petit parti ultra-nationaliste NPD, qui a de nouveau échappé à une interdiction l’an passé, la Cour constitutionnelle jugeant son audience trop faible pour représenter un danger.

« Si vous pouvez vous réunir et célébrer l’anniversaire d’Hitler sans problème […], cela montre clairement que nos lois et notre société sont malades », juge Sascha Elser, porte-parole du mouvement « Rechts Rockt Nicht » dans un appel à une contre-manifestation diffusé sur Internet.

Responsables politiques et religieux locaux et associations issues de la société civile ont également décidé d’organiser une action de protestation sous la forme d’un « festival de la paix », une réunion à caractère familial en centre-ville, dont le coup d’envoi sera donné par le ministre-président conservateur de la Saxe Michael Kretschmer, battu aux dernières législatives fédérales par le candidat du parti anti-immigration Alternative pour l’Allemagne (AfD).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’événement intervient alors que l’Allemagne connaît une résurgence des mouvements d’extrême-droite, alimentée par les craintes autour de l’afflux massif de réfugiés de Syrie et d’Afghanistan en 2015, qui a permis au parti (AfD) d’entrer à la chambre des députés après les législatives du 24 septembre. Le parti a fait ses meilleurs scores en Saxe, où se déroule le festival.

Source : Leparisien.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz