FLASH
[21/01/2019] Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 20 avril 2018


Il y a une dizaine d’années, l’ambassadeur d’Israël Itzhak Levanon (photo) a invité l’Abbé Alain René Arbez à prononcer un discours lors du Yom Haatsmaout* – aux délégations invitées à l’Hôtel President Wilson (Genève), devant 400 personnes de toutes origines.

 
L’abbé Arbez a profité de l’occasion pour rappeler les changements fondamentaux survenus depuis Vatican II dans les relations entre chrétiens et juifs, documents d’Eglise catholique à l’appui.
Le texte qu’il publie aujourd’hui date de cette période, et aborde une autre approche de cette fête, avec une lecture des événements inspirés des thèmes bibliques.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il y a 3800 ans, Abraham claquait la porte d’un clan familial pourvoyeur d’idoles malfaisantes, et il partait à l’aventure sur la base d’une foi qui serait génératrice d’un peuple, et il le faisait pour répondre à un appel intérieur riche de promesses. Sans rien savoir de son avenir, il allait de l’avant, traversant les déserts comme un pionnier habité d’une présence initiatrice d’humanité.

Il y a 3300 ans, le petit hébreu Moïse était déposé sur un fragile panier d’osier voguant au fil de l’eau du Nil, au milieu de crocodiles féroces prêts à l’avaler. Providentiellement sauvé et éduqué par une femme de cœur, puis devenu adulte ayant fait ses choix, il guidait les siens de son feu intérieur et transmettait au peuple libéré les bases éthiques d’un vivre ensemble qui se montrent encore de nos jours utiles au monde entier.

Israël, l’état moderne est la résurgence récente de toute une communauté agressée maintes fois sur sa terre et au cours des siècles dispersée aux quatre horizons par des adversaires jaloux de son message. « L’an prochain à Jérusalem ! » Prolongement du cri des prophètes inspirés et inspirateurs, Jérusalem d’hier, d’aujourd’hui et de demain, pôle de lumière, indéfectible lieu de la Présence et capitale éternelle du peuple de l’alliance…

Depuis 65 ans, Israël est une nation reconnue qui a réussi à survivre dans un environnement hostile et dont la société démocratique et interculturelle a atteint les plus hauts niveaux technologiques. Tandis que la plupart de ses voisins sont de plus en plus soumis à une culture de mort jurant de faire disparaître Israël dans les délirants abîmes du djihad, sa devise reste vaillamment celle de la Tora : « Choisis la vie pour que tu vives ! » Comme le petit David face au géant Goliath, Israël doit sans cesse rester sur ses gardes et faire front sur son minuscule espace vital pour ne pas être déchiqueté par une brutalité adverse parée de soit-disant nobles causes dont la duplicité n’échappe à personne.

Cloué au pilori sur le Golgotha des bien-pensances aveuglées, il lui est lancé au visage, comme à un certain rabbi d’il y a 2000 ans : « si tu es ce que tu prétends, fais-nous tout de suite le miracle de la paix ! » Mais la paix qu’il lui est sommé d’offrir peut-elle prendre forme lorsque la haine habite les arrière-pensées de ceux qui l’exigent sans concertation, telle une soumission unilatérale à leur projet religieusement totalitaire ?

La paix authentique ne s’appelle pas salam, interface de la charia, car seul le shalom biblique se veut harmonie d’alliance respectueuse de réciprocité ouverte à l’universel, inspirée des 10 commandements et vecteur humaniste de droits de l’homme, incompatible avec les emprises discriminatoires de l’hégémonie coranique (radicale ou modérée). L’histoire biblique se poursuit donc aujourd’hui avec Israël confronté à l’acharnement obstiné de ses adversaires, et le combat culturel et spirituel entre oppression et liberté monte en puissance, tel un miroir prophétique de toute l’humanité à venir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, commission judeo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

* Yom Haatsmaout (jour de l’indépendance en hébreu) est le jour national d’Israël, commémorant la Déclaration d’indépendance d’Israël en 1948.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz