FLASH
[19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  |  Bogota (Colombie) : 5 morts, 10 blessés par l’explosion d’une voiture piégée près de l’académie de la police  |  L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 avril 2018

En Hongrie, l’étau se resserre contre la Fondation du milliardaire George Soros, l’ennemi juré du Premier ministre hongrois brillamment réélu le 8 avril dernier.

Après la publication dans la presse gouvernementale d’une liste dénonçant tous les employés de George Soros – une dénonciation appuyée par Viktor Orban – la Fondation pourrait finalement déménager à Berlin pour raison de sécurité. Après 34 ans de présence dans le pays.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Csaba Csontos, porte-parole de l’Open Society Foundations : « Le gouvernement a transformé en ennemis George Soros, sa fondation et tous les employés qui travaillent avec nous. Or beaucoup de nos militants sont Hongrois, d’autres sont étrangers, mais je suis sûr que tous nos employés hongrois sont aussi bons citoyens que n’importe qui d’autre en Hongrie. La campagne de haine du gouvernement nous a transformé en ennemi dans notre propre pays. »

Contrairement à ce qu’a annoncé le quotidien autrichien Die Presse, le déménagement à Berlin de la Fondation n’aurait pas encore été entériné. Mais ce déménagement fait bien partie des options sur la table.

La Fondation de George Soros rappelle qu’elle subventionne en Hongrie de nombreuses associations à buts non lucratifs dans le domaine de la santé ou de l’éducation, comme l’explique cette bénévole.

Anett Csordas, présidente de ‘Step by Step’ : « Notre ONG aide les personnes handicapées de plusieurs façons, nous aidons les parents qui s’occupent de leurs enfants handicapés 24 heures sur 24 pour obtenir des prestations décentes, ou nous luttons pour l’accessibilité du système de transport public de Budapest ou l’égalité de scolarisation pour les enfants handicapés et déficients mentaux. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Selon un récent sondage, la plupart des militants travaillant pour les ONG en Hongrie ont répondu qu’ils se sentaient menacés par l’atmosphère régnant dans le pays », explique Gabor Acs, notre correspondant à Budapest. Et de conclure : « Tous ces militants espèrent que l’Union européenne les soutiendra davantage à l’avenir. »

Source : Euronews.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz