FLASH
[19/10/2018] Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 23 avril 2018

Un tribunal correctionnel de Bruxelles a déclaré Salah Abdeslam et Sofien Ayari coupables d’assassinat terroriste pour leur rôle dans l’attaque contre des policiers à Bruxelles en 2016, quatre mois après les attentats de Paris. Les deux suspects n’étaient pas présents lors de la décision.

C’est le premier jugement belge de personnes impliquées dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Le procureur fédéral a poursuivi à la fois pour tentative de meurtre dans un contexte terroriste et possession d’armes interdites, et a exigé une peine d’emprisonnement de 20 ans.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La défense des deux suspects a contesté la dimension terroriste, tandis que l’avocat d’Abdeslam, Sven Mary, a fait valoir une erreur de procédure parce que le juge d’instruction était dans la mauvaise langue.

« Les accusés avaient clairement l’intention de tuer les policiers », a déclaré le tribunal. « Les armes utilisées, y compris 2 armes de guerre – et le nombre de coups de feu – jusqu’à 34 – auraient pu avoir des conséquences fatales. Les forces de sécurité ont immédiatement été confrontées à un grand nombre de coups de feu. »

Lors du raid, un suspect, Mohamed Belkaid, a été tué, tandis qu’Abdeslam et Ayari se sont enfuis. Trois policiers ont été légèrement blessés.

Abdeslam, 28 ans, ressortissant français d’origine marocaine, né en Belgique, a été capturé trois jours plus tard dans le quartier Molenbeek de Bruxelles avec Ayari.

Son arrestation le 18 mars 2016 a été le point culminant d’une chasse à l’homme de quatre mois après sa participation aux attentats de Paris en 2015, au cours desquels 130 personnes ont été tuées.

Il a fui la ville après les attaques revendiquées par ISIS. Quelques heures plus tard, il a été arrêté et interrogé par la police à la frontière franco-belge avant d’être autorisé à passer.

Après son arrestation, Abdeslam aurait dit aux enquêteurs belges qu’il avait prévu de se faire exploser, au Stade de France, mais qu’il a ensuite changé d’avis.

Abdeslam a été extradé vers la France en avril 2016 et reste en détention dans la banlieue parisienne.

La question reste de savoir si seulement Ayari a tiré ou si Salah Abdeslam a également tiré lors du raid. Le tribunal doit bientôt décider à ce sujet.

Terrorisme pour Allah

« Allah me guide dans la lutte contre nos ennemis »

Selon le tribunal, il s’agit bien d’actes de nature terroriste.

« Tirer sur les forces de police dans un quartier familial et calme est sans aucun doute destiné à effrayer et à intimider la population ».

Le tribunal se réfère également à des lettres qu’Abdeslam a écrit à sa mère :

« Allah me guide dans la lutte contre nos ennemis. Ils doivent cesser de nous bombarder. »

En outre, il a également exprimé son allégeance à Abou Bakr el-Baghdadi, leader de l’organisation terroriste Etat islamique. Le juge a fait également référence à la logistique de la cellule terroriste à laquelle appartenait Salah : « Ils ont utilisé l’afflux migratoire pour amener des terroristes sur notre territoire ».

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz