FLASH
[19/10/2018] Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 avril 2018

Le site est bloqué depuis environ deux mois. Mais ce lundi matin, il était désert quand les forces de l’ordre sont arrivés pour procéder à des enquêtes. Selon le président de l’université, Patrick Gilli, les dégâts oscilleraient entre 250 000 et 300 000 €.

Une vingtaine de policiers ont investi ce lundi matin, aux alentours de 6 h 30, le campus de l’université Paul-Valéry, à Montpellier, pour procéder à une opération de police judiciaire. Le site était désert, les étudiants étant en vacances et, se doutant qu’une intervention devait avoir lieu incessamment sous peu, avaient préféré quitter le site durant le week-end. Le président Gilli, qui est actuellement sur place, fait l’inventaire des dégâts. Quant aux policiers, ils ont fait les constatations d’usage avec notamment des relevés d’empreintes ADN.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ils enquêtent sur la vandalisation des serveurs et sur les débordements de la manifestation du samedi 14 avril.

La faculté est occupée depuis près de deux mois. La semaine dernière, le tribunal administratif avait autorisé le recours aux forces de l’ordre. Les juges avaient estimé que le rétablissement d’un fonctionnement normal et apaisé était “une absolue nécessité ».

Joint par téléphone, le président de l’université Patrick Gilli est désabusé. Selon lui, les dégâts, « assez élevés » oscilleraient « entre 250 000 et 300 000 € ». Le chiffrage n’a toujours pas été effectué mais « il y a des serrures et des portes à changer, des amphis à repeindre, il y a des chaises et des tables à jeter, des machines serveurs endommagées. Il va falloir voir aussi du côté des bases de données de la bibliothèque qui ont été détériorées… » Bref, entre « la sécurisation des locaux, les sociétés de prestation de service pour remettre en place le mobilier, la remise en état des locaux, les dégâts sont considérables. C’est certain que notre budget va fortement être impacté par ces deux mois d’occupation ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Ils reviendront »

Si les bloqueurs sont partis depuis samedi, Patrick Gilli en reste persuadé : « Ils reviendront et je pense dès la fin des vacances ». Il en appelle donc aux policiers : « Il faudrait vraiment que les forces de l’ordre soient là à la rentrée, ce sera précieux pour qu’elle se fasse de façon sereine. »

Source : Midilibre.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz