FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 avril 2018

Le site est bloqué depuis environ deux mois. Mais ce lundi matin, il était désert quand les forces de l’ordre sont arrivés pour procéder à des enquêtes. Selon le président de l’université, Patrick Gilli, les dégâts oscilleraient entre 250 000 et 300 000 €.

Une vingtaine de policiers ont investi ce lundi matin, aux alentours de 6 h 30, le campus de l’université Paul-Valéry, à Montpellier, pour procéder à une opération de police judiciaire. Le site était désert, les étudiants étant en vacances et, se doutant qu’une intervention devait avoir lieu incessamment sous peu, avaient préféré quitter le site durant le week-end. Le président Gilli, qui est actuellement sur place, fait l’inventaire des dégâts. Quant aux policiers, ils ont fait les constatations d’usage avec notamment des relevés d’empreintes ADN.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ils enquêtent sur la vandalisation des serveurs et sur les débordements de la manifestation du samedi 14 avril.

La faculté est occupée depuis près de deux mois. La semaine dernière, le tribunal administratif avait autorisé le recours aux forces de l’ordre. Les juges avaient estimé que le rétablissement d’un fonctionnement normal et apaisé était “une absolue nécessité ».

Joint par téléphone, le président de l’université Patrick Gilli est désabusé. Selon lui, les dégâts, « assez élevés » oscilleraient « entre 250 000 et 300 000 € ». Le chiffrage n’a toujours pas été effectué mais « il y a des serrures et des portes à changer, des amphis à repeindre, il y a des chaises et des tables à jeter, des machines serveurs endommagées. Il va falloir voir aussi du côté des bases de données de la bibliothèque qui ont été détériorées… » Bref, entre « la sécurisation des locaux, les sociétés de prestation de service pour remettre en place le mobilier, la remise en état des locaux, les dégâts sont considérables. C’est certain que notre budget va fortement être impacté par ces deux mois d’occupation ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Ils reviendront »

Si les bloqueurs sont partis depuis samedi, Patrick Gilli en reste persuadé : « Ils reviendront et je pense dès la fin des vacances ». Il en appelle donc aux policiers : « Il faudrait vraiment que les forces de l’ordre soient là à la rentrée, ce sera précieux pour qu’elle se fasse de façon sereine. »

Source : Midilibre.fr

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz