FLASH
[20/07/2018] Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 avril 2018
Photo du Bishop Murray Medical Centreles victimes de l’attaque ont été prises en charge.

Un nouvel épisode d’affrontements intercommunautaires a fait au moins 18 morts, mardi matin, dans une église du Nigeria.

Deux prêtres catholiques et au moins 16 fidèles ont été tués dans le centre du Nigeria, où les affrontements intercommunautaires se multiplient ces derniers mois, a-t-on appris auprès de la police mardi. L’attaque qui a visé une église est attribuée à des éleveurs.

Une trentaine d’hommes armés ont surgi tôt mardi mardi dans la chapelle du village de Mbalom alors qu’une messe de funérailles était célébrée, a déclaré le patron de la police de l’Etat de Benue, Fatai Owoseni à la presse. Ces « bandits suspectés d’être des éleveurs ont tué deux révérends pères ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Nous avons récupéré 16 corps (de fidèles) et ceux des deux prêtres sur les lieux de l’attaque », a ajouté M. Owoseni. La police « fouille toute la zone » pour retrouver les coupables et les traduire en justice, a-t-il encore souligné.

Abattues de sang-froid

Le diocèse de Makurdi, capitale de l’Etat de Benue, a confirmé l’attaque et la mort des prêtres Joseph Gor et Felix Tyolaha dans un communiqué condamnant les violences.

Selon Terhemen Angor, un habitant de Mbalom, l’office venait de démarrer vers 5h30 locales (6h30 en Suisse) à l’église St Ignatius «quand des tirs rapprochés ont commencé à résonner». «Les gens ont commencé à courir et à crier», a-t-il raconté à l’AFP, affirmant qu’une vingtaine de personnes avaient été «abattues de sang-froid», et de nombreuses autres blessées.

Les assaillants ont ensuite attaqué le village, «pillant plus de 60 maisons, des terres agricoles et des greniers alimentaires», a-t-il raconté. La population terrorisée a fui vers des localités voisines, ajoute-t-il.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Tournure identitaire

Les Etats du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers pour l’accès à la terre et à l’eau entre agriculteurs sédentaires de confession chrétienne et éleveurs nomades, majoritairement peuls et musulmans, accusés de saccager les fermes agricoles avec leurs troupeaux.

Ce conflit séculaire pour les ressources, aggravé par l’explosion démographique dans le pays le plus peuplé d’Afrique (180 millions d’habitants) prend depuis plusieurs mois une tournure identitaire et religieuse. Le gouvernement du président Muhammadu Buhari a déployé l’armée dans plusieurs Etats, dont celui de Benue, pour tenter d’endiguer les violences intercommunautaires.

Selon l’agence locale de secours (SEMA), ce conflit a fait plus de 175’000 déplacés dans l’Etat de Benue depuis le début de l’année, dont 80’000 enfants, qui vivent pour la plupart dans des camps. Selon un rapport de septembre 2017 de l’International Crisis Group, plus de 2500 personnes ont ainsi été tuées au Nigeria en 2016. (ats/nxp)

Source : lematin.ch

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz