FLASH
[18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 avril 2018
Photo du Bishop Murray Medical Centreles victimes de l’attaque ont été prises en charge.

Un nouvel épisode d’affrontements intercommunautaires a fait au moins 18 morts, mardi matin, dans une église du Nigeria.

Deux prêtres catholiques et au moins 16 fidèles ont été tués dans le centre du Nigeria, où les affrontements intercommunautaires se multiplient ces derniers mois, a-t-on appris auprès de la police mardi. L’attaque qui a visé une église est attribuée à des éleveurs.

Une trentaine d’hommes armés ont surgi tôt mardi mardi dans la chapelle du village de Mbalom alors qu’une messe de funérailles était célébrée, a déclaré le patron de la police de l’Etat de Benue, Fatai Owoseni à la presse. Ces « bandits suspectés d’être des éleveurs ont tué deux révérends pères ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Nous avons récupéré 16 corps (de fidèles) et ceux des deux prêtres sur les lieux de l’attaque », a ajouté M. Owoseni. La police « fouille toute la zone » pour retrouver les coupables et les traduire en justice, a-t-il encore souligné.

Abattues de sang-froid

Le diocèse de Makurdi, capitale de l’Etat de Benue, a confirmé l’attaque et la mort des prêtres Joseph Gor et Felix Tyolaha dans un communiqué condamnant les violences.

Selon Terhemen Angor, un habitant de Mbalom, l’office venait de démarrer vers 5h30 locales (6h30 en Suisse) à l’église St Ignatius «quand des tirs rapprochés ont commencé à résonner». «Les gens ont commencé à courir et à crier», a-t-il raconté à l’AFP, affirmant qu’une vingtaine de personnes avaient été «abattues de sang-froid», et de nombreuses autres blessées.

Les assaillants ont ensuite attaqué le village, «pillant plus de 60 maisons, des terres agricoles et des greniers alimentaires», a-t-il raconté. La population terrorisée a fui vers des localités voisines, ajoute-t-il.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Tournure identitaire

Les Etats du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers pour l’accès à la terre et à l’eau entre agriculteurs sédentaires de confession chrétienne et éleveurs nomades, majoritairement peuls et musulmans, accusés de saccager les fermes agricoles avec leurs troupeaux.

Ce conflit séculaire pour les ressources, aggravé par l’explosion démographique dans le pays le plus peuplé d’Afrique (180 millions d’habitants) prend depuis plusieurs mois une tournure identitaire et religieuse. Le gouvernement du président Muhammadu Buhari a déployé l’armée dans plusieurs Etats, dont celui de Benue, pour tenter d’endiguer les violences intercommunautaires.

Selon l’agence locale de secours (SEMA), ce conflit a fait plus de 175’000 déplacés dans l’Etat de Benue depuis le début de l’année, dont 80’000 enfants, qui vivent pour la plupart dans des camps. Selon un rapport de septembre 2017 de l’International Crisis Group, plus de 2500 personnes ont ainsi été tuées au Nigeria en 2016. (ats/nxp)

Source : lematin.ch

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz