Publié par Gaia - Dreuz le 25 avril 2018

 

Selon un récent rapport publié par l’institut de sondage américain The Gallup Organization, l’Algérie serait le pays le plus sûr du continent africain.

Décidément, l’Algérie a fait du chemin depuis les tristes et meurtrières années de la décennie noir. Autrefois empêtrée dans une guerre civile sans merci, elle devient aujourd’hui le premier pays en Afrique et le 7ème dans le monde, en matière de paix et de sécurité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces performances sont le résultat du sondage effectué par la structure américaine  » The Gallup organization  » dans 135 pays dont 37 pays africains. L’Algérie obtient la note de 90/100 et fait presque mieux que les grandes démocraties occidentales.

Les critères soumis à l’appréciation des 136 000 personnes sondées ont oscillé entre le sentiment de sécurité des individus et leurs expériences personnelles en matière de criminalité et d’application de la loi, mais aussi le niveau de confiance vis-à-vis des services chargés de la protection civile (police, armée, gendarmerie, etc.) ou les cas d’agressions subis.

Revenu d’un long exil dans les pays du Golfe en 1999, le Président Abdelaziz Bouteflika prend le pouvoir et met en place un plan de sortie de crise : la concorde civile. Environ 20 ans après la tragédie algérienne, le pays a mis en place des moyens techniques et humains considérables pour assurer la sécurité de ses citoyens, mais aussi de toute la région (Maghreb et Sahel subsaharien).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Depuis 2010, les dépenses militaires de l’Algérie sont en progression régulière, passant de 3,5 % à 6,5 % du Produit Intérieur Brut (PIB), en 2016.

Source : Ecomnewsmed.com

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz