FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 avril 2018

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a expliqué, jeudi sur franceinfo, que le financement du terrorisme passe notamment par les plateformes numériques de collectes de fonds.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme, « 416 donateurs » basés en France et « 320 collecteurs essentiellement basés en Turquie et au Liban » ont été identifiés ces deux dernières années, a affirmé François Molins, procureur de la République de Paris, jeudi 26 avril sur franceinfo.

Des organisations, comme Daech ou Al-Qaïda, ont besoin d’argent pour subvenir à un certain nombre de besoins

François Molins

à franceinfo

Le financement du terrorisme passe notamment par les plateformes numériques de collectes de fonds « qui mettent en relation des porteurs de projet et des particuliers qui voudraient investir, mais qui peuvent être détournés par des gens qui veulent blanchir de l’argent ou financer du terrorisme », a expliqué François Molins.

La surveillance accrue par les services de renseignement de ces circuits financiers a permis d’obtenir de bons résultats : « L’argent a permis de débusquer des terroristes puisque ces circuits ont permis d’identifier des jihadistes qui se trouvaient en Syrie et en Irak alors que jusque-là nous n’étions pas avisés de leur présence là-bas », a-t-il le procureur de la République de Paris.

Les astuces pour financer le terrorisme

François Molins a aussi listé les astuces utilisées par les organisations pour financer le terrorisme : « C’est à travers ces modes de financements, les cartes prépayées, les dons aux associations humanitaires, les dons aux collecteurs, le recours à certains modes virtuels de paiement, tout ça fait qu’au bout du compte des organisations peuvent recevoir ce type d’argent et préparer un certain nombre d’action en France ou à l’étranger », a énuméré le procureur de la République de Paris.

François Molins a également nuancé le terme d’attaques terroristes « low cost » souvent utilisé ces derniers temps, car « elles nécessitent un minimum d’argent ». Dans sa démonstration, le procureur de la République de Paris s’est appuyé sur le coût des attentats qui ont frappé la France en 2015 : « On estimait l’argent nécessaire à la préparation des attentats de janvier 2015 à 25 000 euros, celle du 13 novembre 2015 à 80 00 euros. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mercredi et jeudi se tient, à Paris, la conférence « No money for terror » (pas d’argent pour la terreur) à l’initiative de la France. Près de 500 experts et 80 ministres de 72 pays, dont la majorité est issue des pays arabes, y participent. Elle doit se conclure par un discours d’Emmanuel Macron et un texte commun.

Source : Francetvinfo.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz