FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 avril 2018

Le procureur de la République de Paris, François Molins, a expliqué, jeudi sur franceinfo, que le financement du terrorisme passe notamment par les plateformes numériques de collectes de fonds.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans le cadre de la lutte contre le financement du terrorisme, « 416 donateurs » basés en France et « 320 collecteurs essentiellement basés en Turquie et au Liban » ont été identifiés ces deux dernières années, a affirmé François Molins, procureur de la République de Paris, jeudi 26 avril sur franceinfo.

Des organisations, comme Daech ou Al-Qaïda, ont besoin d’argent pour subvenir à un certain nombre de besoins

François Molins

à franceinfo

Le financement du terrorisme passe notamment par les plateformes numériques de collectes de fonds « qui mettent en relation des porteurs de projet et des particuliers qui voudraient investir, mais qui peuvent être détournés par des gens qui veulent blanchir de l’argent ou financer du terrorisme », a expliqué François Molins.

La surveillance accrue par les services de renseignement de ces circuits financiers a permis d’obtenir de bons résultats : « L’argent a permis de débusquer des terroristes puisque ces circuits ont permis d’identifier des jihadistes qui se trouvaient en Syrie et en Irak alors que jusque-là nous n’étions pas avisés de leur présence là-bas », a-t-il le procureur de la République de Paris.

Les astuces pour financer le terrorisme

François Molins a aussi listé les astuces utilisées par les organisations pour financer le terrorisme : « C’est à travers ces modes de financements, les cartes prépayées, les dons aux associations humanitaires, les dons aux collecteurs, le recours à certains modes virtuels de paiement, tout ça fait qu’au bout du compte des organisations peuvent recevoir ce type d’argent et préparer un certain nombre d’action en France ou à l’étranger », a énuméré le procureur de la République de Paris.

François Molins a également nuancé le terme d’attaques terroristes « low cost » souvent utilisé ces derniers temps, car « elles nécessitent un minimum d’argent ». Dans sa démonstration, le procureur de la République de Paris s’est appuyé sur le coût des attentats qui ont frappé la France en 2015 : « On estimait l’argent nécessaire à la préparation des attentats de janvier 2015 à 25 000 euros, celle du 13 novembre 2015 à 80 00 euros. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mercredi et jeudi se tient, à Paris, la conférence « No money for terror » (pas d’argent pour la terreur) à l’initiative de la France. Près de 500 experts et 80 ministres de 72 pays, dont la majorité est issue des pays arabes, y participent. Elle doit se conclure par un discours d’Emmanuel Macron et un texte commun.

Source : Francetvinfo.fr

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz