Quantcast
FLASH
[12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  |  Le Conseil des députés des Juifs britanniques dénonce les commentaires antisémites de la candidate travailliste aux élections de Peterborough, Lisa Forbes  |  L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014, et le seul qui a été nommé risquait d’empêcher l’élection de Macron  |  Syrie: le nouveau bilan de la contre offensive israélienne est de 10 morts syriens  |  Si Dreuz n’en parle pas qui le fera? L’état de la victime juive d’un attentat islamiste au couteau à #Jérusalem s’améliore  |  Selon le dernier sondage Harvard CAPS/Harris Poll, #Trump n’a jamais vu son taux d’approbation de son action aussi élevé depuis deux ans, sous l’impulsion de l’optimisme des électeurs à l’égard de l’économie  |  En riposte à des tirs de missiles depuis le Golan syrien, l’armée israélienne a frappé plusieurs cibles de l’armée syrienne. Au moins 3 morts et 7 blessés parmi les soldats syriens  |  [01/06/2019] États-Unis : Un homme ouvre le feu à Virginia Beach, 12 morts et 9 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 2 mai 2018

Plusieurs pensionnaires d’un foyer pour mineurs étrangers isolés se sont révoltés et ont détruit un centre d’asile à Nantes. Pourquoi ? Parce que l’argent qui leur était donné par le département de Loire-Atlantique leur servait à dealer de la drogue, et que l’administration a décidé, à la place, de leur fournir des repas.

Le foyer où ont eu lieu les violences se trouve quartiers sud, à Nantes. La révolte a éclaté dans un foyer pour mineurs étrangers isolés (qui sont arrivés en France sans leurs parents, mais il existe un doute sur le fait qu’ils soient tous vraiment mineurs) à Nantes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Plusieurs d’entre-eux, pour remercier la France de leur avoir ouvert les bras et de les avoir accueilli comme des princes, blanchis nourris et logés gratuitement, et avec de l’argent de poche en prime, se sont mis à casser des vitres, les meubles et les ordinateurs. La police a du intervenir.

La raison de leur colère ? La décision du conseil départemental qui les prend en charge au lieu d’aider les Français dans le besoin, et qui a compris qu’une partie de l’argent qu’il leur était donné chaque mois servait à acheter de la drogue pour la revendre.

Oui, les 300 euros versés chaque mois servaient à des achats beaucoup moins légaux que de la nourriture.

Jusqu’ici, le département de Loire-Atlantique versait tous les mois 300 euros à chaque migrant de ce foyer où, les pauvres, ne bénéficient pas de la restauration : ils sont obligés d’aller acheter à manger, et il n’est pas question de leur demander de travailler ! Cette somme servait à des achats illégaux – de la drogue pour en faire le trafic – ce qui ne les dérangeait en rien, peut-être même qu’ils étaient déjà dealer dans leurs pays d’origine : les immigrationnistes interdisent qu’on se pose la question sous peine d’être catalogué islamophobe. Il a donc été décidé de leur fournir quotidiennement des repas et de ne verser en espèces que 60 euros à chacun d’entre-eux.

Certains ne l’ont pas accepté, se sont rebellés et ont déclenché une violente émeute.

Les policiers qui sont intervenus à la demande du responsable du foyer ont été la cible de jets de projectiles avant de parvenir à rétablir l’ordre. L’un des mineurs, qui s’était suspendu dans le vide à dix mètres de haut, a finalement été maîtrisé sans qu’il ne se blesse.

Sept migrants en garde à vue

Sept ont été placés en garde à vue. Ils sont convoqués mi-juillet devant le juge des enfants, qui leur donnera une petite tape sur les doigts.

Le directeur du foyer a déposé plainte, la sécurité du foyer a été renforcée, et ce sont les Français qui payent.

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz