FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 2 mai 2018

Plusieurs pensionnaires d’un foyer pour mineurs étrangers isolés se sont révoltés et ont détruit un centre d’asile à Nantes. Pourquoi ? Parce que l’argent qui leur était donné par le département de Loire-Atlantique leur servait à dealer de la drogue, et que l’administration a décidé, à la place, de leur fournir des repas.

Le foyer où ont eu lieu les violences se trouve quartiers sud, à Nantes. La révolte a éclaté dans un foyer pour mineurs étrangers isolés (qui sont arrivés en France sans leurs parents, mais il existe un doute sur le fait qu’ils soient tous vraiment mineurs) à Nantes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Plusieurs d’entre-eux, pour remercier la France de leur avoir ouvert les bras et de les avoir accueilli comme des princes, blanchis nourris et logés gratuitement, et avec de l’argent de poche en prime, se sont mis à casser des vitres, les meubles et les ordinateurs. La police a du intervenir.

La raison de leur colère ? La décision du conseil départemental qui les prend en charge au lieu d’aider les Français dans le besoin, et qui a compris qu’une partie de l’argent qu’il leur était donné chaque mois servait à acheter de la drogue pour la revendre.

Oui, les 300 euros versés chaque mois servaient à des achats beaucoup moins légaux que de la nourriture.

Jusqu’ici, le département de Loire-Atlantique versait tous les mois 300 euros à chaque migrant de ce foyer où, les pauvres, ne bénéficient pas de la restauration : ils sont obligés d’aller acheter à manger, et il n’est pas question de leur demander de travailler ! Cette somme servait à des achats illégaux – de la drogue pour en faire le trafic – ce qui ne les dérangeait en rien, peut-être même qu’ils étaient déjà dealer dans leurs pays d’origine : les immigrationnistes interdisent qu’on se pose la question sous peine d’être catalogué islamophobe. Il a donc été décidé de leur fournir quotidiennement des repas et de ne verser en espèces que 60 euros à chacun d’entre-eux.

Certains ne l’ont pas accepté, se sont rebellés et ont déclenché une violente émeute.

Les policiers qui sont intervenus à la demande du responsable du foyer ont été la cible de jets de projectiles avant de parvenir à rétablir l’ordre. L’un des mineurs, qui s’était suspendu dans le vide à dix mètres de haut, a finalement été maîtrisé sans qu’il ne se blesse.

Sept migrants en garde à vue

Sept ont été placés en garde à vue. Ils sont convoqués mi-juillet devant le juge des enfants, qui leur donnera une petite tape sur les doigts.

Le directeur du foyer a déposé plainte, la sécurité du foyer a été renforcée, et ce sont les Français qui payent.

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz