FLASH
[16/12/2018] L’UE rejette la nouvelle demande du Hamas, et soutient que le Hamas est une organisation terroriste  |  Israël a découvert un 4e tunnel du Hezbollah qui viole les traités internationaux et menace la sécurité  |  Tsahal va démolir la maison d’un terroriste palestinien qui a assassiné Ari Fuld, un Israélien d’origine américaine  |  [15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 mai 2018

Selon le Centre d’analyse du terrorisme, 93 ressortissants français revenus de la zone irako-syrienne ont été jugés. Parmi eux, une quinzaine ont déjà été libérés.

La menace terroriste en France est loin d’être écartée. Au contraire. Avec le retour de nombreux combattants sur le territoire, les experts ont alerté sur le risque qu’ils représentent pour la sécurité nationale. Surtout que l’organisation terroriste Daesh appelle ses combattants à frapper l’Occident.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Aujourd’hui, ces combattants partis en Syrie ou en Irak et revenus en France sont systématiquement interpellés et placés en détention en attendant leur jugement. En tout, ils sont 258 majeurs (184 hommes et 74 femmes). Certains ont déjà été jugés… et libérés.

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

C’est ce que révélera le CAT (Centre d’analyse du terrorisme) dans un rapport prévu pour courant mai sur le traitement judiciaire des « revenants« . Son président, Jean-Charles Brisard, dévoile à RTL.fr que parmi ces 93 jihadistes jugés pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, 59% seront libérés avant 2020.

Source : Rtl

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz