FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 7 mai 2018

Déjà avant l’époque où Jésus donne son enseignement en tant que rabbi en Israël, certains de ses contemporains juifs se sont posé des questions en ce qui concerne la Thora, Loi de Moïse.

Quelqu’un demande un jour à rabbi Hillel : comment résumer la Thora ? Le sage répond : « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. Le reste est secondaire… » Face aux influences grandissantes de l’humanisme grec, des intellectuels de Jérusalem se demandent : la loi de Moïse n’est-elle pas dépassée ? Il faut évoluer avec son temps ! Des juifs attirés par la « modernité » du mode de vie païen se laissent ainsi contaminer par la vision hellénistique.

Mais le mouvement pharisien – né de la période résistante des Maccabîm et fidèle à la foi des pères – cherche à montrer la pertinence de la Loi comme guide quotidien indispensable au croyant qui respecte le Dieu de l’alliance. Sans ces repères éthiques, tous les prétextes peuvent éloigner de la volonté de Dieu et faire glisser insensiblement vers le paganisme et ses faux objectifs de vie, destructeurs d’humanité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jésus est dans cette même ligne critique lorsqu’il dit : je ne suis pas là pour prétendre que la Loi est périmée ! Au contraire, il faut l’accomplir parfaitement…De ce fait, Jésus n’enseigne pas un amour désincarné, il pose des exigences éthiques concrètes qui se traduisent clairement dans des actes et des gestes. Ce que l’évangile de Jean formule par réalisme en termes de
« commandements ». Jésus a étendu l’impact créatif de la Thora au-delà des repères habituels. « Je ne suis pas venu pour abolir, mais accomplir. C’est ainsi seulement que l’on respecte Dieu en élargissant le champ d’action de la foi et en montrant une vraie considération pour les autres. Car Jésus refuse que l’on rende un culte à Dieu du bout des lèvres, et que l’on s’imagine naïvement « être en règle » parce qu’on observe les préceptes de base : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas être infidèle à son conjoint…

En tant que maître spirituel imprégné de la sagesse des pères, il demande davantage encore, que l’on n’entre même pas dans le jeu de l’agressivité, de l’insulte, que l’on ne cultive pas l’ambiguïté qui conduit à la faute ; et qu’ainsi, que l’on soit clair dans sa tête et dans son coeur, car – la psychologie moderne confirme le bon sens biblique – nos actes découlent de nos références mentales.

« Si ton oeil, ta main, entraînent ta chute, arrache-les ! » Si notre façon de voir la vie et d’agir nous conduit à la catastrophe, il vaut mieux prendre une décision de changement radical avant qu’il ne soit trop tard.

Au temps de Jésus, certains parmi les Pharisiens, (pas tous !) sont, semble-t- il, assez légalistes ; ils observent la Loi avec minutie, mais sans y mettre assez de cœur pour Dieu et pour leurs frères. Les groupes pharisiens se critiquent d’ailleurs entre eux avec des reproches cinglants.

A l’opposé de toute démagogie, et au lieu d’édulcorer les exigences de la Loi, Jésus met donc la barre des commandements encore plus haut, afin que la « justice » du croyant soit autre chose qu’une attitude minimaliste d’obéissance à un code.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mais pires que les intermittents du style « croyant mais pas pratiquant », certains chrétiens sont si réducteurs dans leur mission de baptisé qu’ils disent : « Je fais ce que je dois faire, qu’on ne me demande pas plus ».

Avec l’enseignement généreux de Jésus, on est dans une perspective tout autre : chaque être humain est perfectible, et si Dieu nous aime infiniment, nous ne pouvons comptabiliser nos comportements en réponse à sa volonté, il s’agit d’avancer au large et en profondeur, au souffle de cet Esprit qui seul élargit notre liberté et nous fait devenir ce que Dieu attend de nous !
« Demandez, et vous recevrez ! »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz