FLASH
[17/10/2018] Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 10 mai 2018

Rudy Giuliani vient d’annoncer qu’il démissionne de son cabinet d’avocats Greenberg Traurig pour se concentrer à temps plein sur l’enquête de l’enquêteur spécial duRobert Mueller.

L’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, qui s’est récemment joint à l’équipe juridique du président Trump, a annoncé qu’il démissionne de son cabinet d’avocats Greenberg Traurig pour se concentrer sur l’enquête spéciale sur l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle de 2016.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Compte tenu des exigences pressantes de l’enquête Mueller, je crois qu’il est dans l’intérêt de tous que je démissionne définitivement », a déclaré M. Giuliani dans un communiqué. « De cette façon, je peux me concentrer uniquement sur cette question d’importance critique pour notre pays. »

Giuliani a d’abord pris un congé temporaire et non rémunéré de l’entreprise le 19 avril, afin d’aborder des questions spécifiques pour M. Trump, a souligné Richard Rosenbaum, président exécutif de Greenberg Traurig. Rosenbaum a expliqué que Giuliani a reconnu que ce travail s’est avéré être « très prenant » et « d’une durée plus longue que prévu initialement ». En conséquence, Giuliani a conclu qu’il valait mieux pour lui de démissionner, à compter du 9 mai.

« J’ai beaucoup de respect pour la carrière incroyable du maire et ce qu’il a fait pour New York et notre pays pendant de nombreuses années, et je le considère comme un ami », a dit Rosenbaum.

Jusqu’à l’arrivée de Giuliani, la stratégie de l’équipe d’avocats de Trump était de remettre à Mueller tous les documents qu’il réclamait, assister à tous les entretiens, répondre à toutes les demandes, tandis que le président Trump s’impatientait d’une enquête qui ne va nulle part mais le gêne dans la conduite quotidienne des affaires étrangères du pays.

La stratégie de l’ancien maire de New York et ex-procureur fédéral – c’est lui qui a nettoyé la ville gangrenée par la drogue et la violence dans les années 70 avec sa politique tolérance zéro – est de monter une attaque musclée contre Mueller sur le terrain médiatique et politique tout en le mettant en difficulté sur les aspects légaux.

Giuliani veut faire feu de tous bois.

Par exemple, Judicial Watch vient de publier de nouveaux emails du département de la Justice montrant que l’ancien directeur du FBI James Comey a reçu le conseil par les responsables du FBI en mai 2017 de consulter Robert Mueller avant de témoigner devant tout comité du Congrès lié à l’ingérence russe en 2016, ou son licenciement en tant que directeur du FBI. Giuliani a bien l’intention de se servir de ces nouvelles révélations de collusion pour exposer toutes les failles et combines qui entourent l’enquête de Mueller.

Et puisque la semaine dernière, un juge fédéral a reproché à l’équipe Mueller de chercher à faire destituer le président Trump, Giuliani a de quoi faire comprendre aux Américains que son enquête est politique et non légale.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz