FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 13 mai 2018

Le dépit découlant du fait d’avoir perdu beaucoup d’argent en procédant à des investissements crapuleux en frayant avec un régime criminel conduit les dirigeants d’Europe occidentale à révéler leur vrai visage à ceux qui ne le connaîtraient pas encore.

Depuis quelques jours, les dirigeants de la France, de l’Allemagne et du Royaume Uni se succèdent devant les micros pour dire que le régime iranien respectait scrupuleusement tous ses engagements, ne cherchait pas à se doter de l’arme atomique, apportait de “réels espoirs” au peuple iranien, et que Donald Trump était un monstre ne respectant pas les accords signés par son pays.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce n’est pas la première fois que les dirigeants d’Europe occidentale se comportent ainsi (on a pu assister à quelque chose d’assez proche à l’époque où les jours du régime de Saddam Hussein en Irak étaiént comptés), mais les réactions atteignent cette fois un niveau de délire nauséabond quasiment sans précédents, et il n’y a pas un Tony Blair sur l’horizon qui permettrait de dire que malgré tout, il reste un dirigeant européen qui a un peu de sens de l’honneur. Le niveau de délire nauséabond s’accompagne, de surcroit, de mensonges si grossiers et si grotesques que cela en devient pitoyable.

Le régime iranien respectait scrupuleusement tous ses engagements ? Oui, bien sur… Dès lors que la plupart des installations nucléaires militaires de l’Iran n’avaient pas à être montrées à qui que ce soit et échappaient à toute inspection et dès lors que les sites que les inspecteurs pouvaient visiter avaient été préparés pour cela à l’avance et nettoyés, l’Iran pouvait sembler “respecter tous ses engagements”. Qu’Obama ait accepté cette sinistre pitrerie n’a rien eu de surprenant vu ses orientations idéologiques islamo-gauchistes, que les dirigeants européens en 2015 aient accepté aussi montre qu’ils voulaient tellement des contrats qu’ils étaient prêts à accepter n’importe quoi, la langue pendante et les yeux fermés. Non seulement l’Iran ne s’engageait qu’à permettre l’inspection de sites qu’il avait préparés pour cela à l’avance et nettoyés tout en interdisant toute inspection des sites les plus cruciaux, mais l’Iran n’avait signé aucun engagement concernant le développement de ses missiles balistiques susceptibles d’être équipés d’ogives nucléaires, concernant sa coopération avec des régimes producteurs d’armes atomiques tels que le régime nord-coréen ou concernant son financement d’activités terroristes islamiques ou encore concernant ses actions de guerre dans d’autres pays, et dès lors il pouvait “respecter tous ses engagements”. Quelle pitrerie !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’Iran ne cherchait pas à se doter de l’arme nucléaire ? Non, cela va de soi : si on se contentait d’inspecter les sites préparés pour les inspections et nettoyés, c’est certain, on ne pouvait trouver trace d’activités nucléaires militaires, et si on se désintéressait totalement des relations Iran-Corée du Nord, on ne pouvait trouver trace d’activités nucléaires militaires encore… Ou bien l’Europe occidentale est dirigée par des abrutis complets, ou elle est dirigée par des crapules cyniques et criminelles qui prennent les populations européennes pour des abrutis complets. Peut-être est-ce les deux à la fois. Quand on a demandé voici peu à un ministre européen ce qu’il fallait penser des documents saisis par le Mossad à Téhéran et divulgués par Netanyahou, ce ministre a balayé en disant que Netanyahou faisait du théâtre, et qu’Israël ne faisait “pas partie” des pays chargés des inspections. Sans commentaire.

De réels espoirs pour le peuple iranien ? Faut-il déduire que les dirigeants européens ignorent tout des souffrances du peuple iranien, des manifestations réprimées par la brutalité la plus extrême ou faut-il déduire que les dirigeants européens sont des complices actifs des souffrances du peuple iranien ? J’opterais la pour la deuxième réponse. Et plutôt que continuer à proclamer que l’Europe est le continent des droits de l’homme, je suggérerais un peu de franchise et un slogan disant : l’Europe est sans scrupules et ouverte au commerce avec n’importe qui. Sous titre : Nous sommes prêts à nous entendre avec les pires crapules, et les déclarations porteuses d’intentions génocidaires ne nous dérangent pas pourvu qu’il y ait de l’argent a prendre.

Donald Trump est un monstre ne respectant pas les accords signés par son pays ? Les Etats Unis n’étaient signataires d’aucun accord car l’accord n’a pas été présenté au Congres pour ratification, comme l’exigent les lois américaines. Seul Obama et Kerry sont impliqués et ils ont contourné les lois en vigueur pour aider l’Iran à asseoir son hégémonie régionale. Donald Trump n’avait pas à respecter un accord de ce genre. Quant à la monstruosité de Donald Trump….

Etre pris pour un monstre par des gens qui pataugent dans le sang de milliers d’êtres humains assassinés par le régime iranien dans quasiment tous les pays du Proche-Orient ne peut que susciter un infini mépris pour les gens concernés : Macron, Merkel, May, Mogherini, la brochette indigeste des dhimmi d’un continent épuisé et amoral.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ces gens ne cessent de mépriser Donald Trump. Ils oublient que Donald Trump adore être sous estimé par ses ennemis. Cela lui donne un immense avantage. Une vieille phrase dit : “être pris pour un imbécile par un ramassis de vils crétins est un plaisir de gourmet”.

La palme de l’idiotie revient à Macron qui pensait que Trump était assez stupide pour se laisser séduire par les baisers d’un gamin venu à Washington avec son professeur de comédie qui est aussi sa deuxième maman.

Les journalistes européens contribuent au délire et aux mensonges grossiers, mais cela en devient parfois amusant, particulièrement en France (des journalistes allemands et britanniques délirent et mentent aussi. Mais moins intensément)

L’un disait que Macron allait “montrer ses muscles” à Trump. Donald Trump va sans aucun doute être impressionné ! Quand Trump voyait le petit Macron à coté de lui, avec l’allure du petit garçon quêtant le regard de son papa pour obtenir un bonbon, on voyait que Trump était vraiment très impressionné. Par ailleurs, la France n’a qu’un seul porte-avions, souvent en réparation. Les avions militaires français doivent s’entraîner depuis des porte-avions américains. Donald Trump pourrait envoyer Macron au coin avec un bonnet d’âne et le priver de porte-avions pendant quelques semaines. Il ne faut pas jouer à la grande puissance quand on n’en est pas une. Les entreprises françaises, allemandes et britanniques qui ont collaboré avec les mollahs vont devoir se plier aux décisions américaines, ou devoir couper tout lien avec les Etats-Unis. Que croyez vous qu’elles feront ? Pour ce qui me concerne, je connais la réponse. Entre un Etat voyou du tiers monde et la première puissance du monde libre, qui est aussi la première puissance du monde tout court, est-ce difficile de choisir ?

Un autre journaliste rapportait que Merkel disait que les Etats-Unis abandonnaient l’Europe et que les Européens allaient “devoir se défendre seuls”. Vraiment n’importe quoi ! Les Etats-Unis continueront à défendre l’Europe si elle cesse de se conduire comme un ramassis d’adolescents boutonneux, ingrats et séniles avant l’âge, mais demanderont simplement à l’Europe de payer davantage pour sa défense, et imaginer une défense européenne aujourd’hui sans la protection de la puissance américaine pourrait mener à éclater de rire. Comment l’Europe s’y prendrait-elle pour se défendre en cas d’agression armée avec les forces dont elle dispose ? On ne sait pas. L’Europe n’a jamais essayé. Elle choisit en général la reddition. On peut proposer des drapeaux blancs à Merkel. Elle apprécierait et saurait quoi en faire, j’en suis sûr.

Je passe sur les relents antisémites et anti-israéliens qui montent dans l’atmosphère.

Aucun journaliste ne parle des menées agressives de l’Iran en Syrie, au Liban, en Irak, au Yémen et contre Israël. Et quand Israël riposte à des tirs de missiles iraniens, Israël est décrit comme “agressant” les Iraniens en Syrie. Que font les Iraniens en Syrie, disent les journalistes : ils assistent “paisiblement” le gouvernement “souverain” de Syrie. Nouvelle définition journalistique de la souveraineté ? Un pays détruit à 90 pour cent et occupé à 80 pour cent par les troupes de deux pays étranger est un pays souverain. Des propos sur les néfastes “influences juives” guidant Trump montent dans l’atmosphère. Ah : entendre un journaliste français parler comme cela me rappelle Philippe Henriot et Radio Paris en 1942. “Radio Paris ment, Radio Paris est Allemand”, disait-on alors. “Radio France sent le rance, Radio France devant les islamistes est couchée sur la panse”, pourrait-on dire de nos jours.

Des allusions sont énoncées concernant la bombe atomique israélienne, et certains demandent pourquoi l’Iran ne pourrait avoir ce qu’Israël a. Ceux qui font des allusions, je l’imagine, sont ceux qui regrettent qu’Hitler n’ait pas achevé la Shoah. Si certains parmi eux ont simplement du fromage blanc dans la tête (ce qui est peu compatible avec l’intelligence), voici quelques éléments pour les extirper du crétinisme :

  • il y a une différence entre une démocratie et un régime totalitaire (étonnant, non ?)
  • il y a une différence entre un pays sans cesse menacé, qui doit se défendre pour survivre et n’agit jamais que de manière défensive et un pays sous un régime sans cesse menaçant qui se donne pour raison d’être d’agresser et de détruire un autre pays .

L’article le plus imprégné de delirium tremens publié ces temps derniers est dû à l’inénarrable anti-israélienne et anti-américaine Caroline Galacteros dans Le Figaro. Elle dit que l’Iran “étend son influence régionale” (que c’est élégamment dit !), que le Hezbollah a connu une “éclatante victoire politique” (que c’est beau de parler ainsi d’une organisation terroriste !), considère que les Etats-Unis “rompent” avec l’Europe (pas que l’Europe s’éloigne des Etats-Unis par couardise, non…), et que cela fournit à l’Europe une “fantastique opportunité” pour se rapprocher davantage encore de l’Iran, de la Russie et de la Chine. Elle ne parle pas de complot américano-sioniste contre l’Europe, facon Dieudonné ou Alain Soral, mais on sent que c’est en filigrane de son texte. Des commentateurs sous le texte approuvent. Y aurait-il en France des effluves d’air vicié qui intoxiquent les esprits à ce point ? Il est des jours où la presse française de 2018 ressemble à la presse française la plus rance de 1938. Il est des jours je n’ai plus envie de me sentir français, car j’ai honte de ce que la France devient.

Un sondage vient de montrer que 87 pour cent des Français pensent que, je cite, “l’option prise par Donald Trump, contribue à augmenter les risques de conflit dans le monde”, 86 pour cent des Français jugeaient il y a quelques mois Donald Trump “agressif et dangereux”. Un sondeur ajoute : “La proximité Macron-Trump est considérée comme le point noir de la politique internationale du président français”. Il serait urgent qu’Emmanuel Macron se rende à Téhéran pour baiser la main d’Ali Khamenei, et prononce un discours contre le grand Satan impérialiste et le petit Satan sioniste : ce serait excellent pour sa popularité en France. Il pourrait faire le voyage avec Merkel, May et Mogherini, ce serait seyant.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz