FLASH
[20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 13 mai 2018
La personne au sol est une des victimes. photo @dezouzart

Une des armes préférées de l’islam est le couteau. En fin de soirée à Paris, un homme a égorgé plusieurs passants. L’assaillant a été neutralisé. Il y a 1 mort et 4 blessés, dont 2 dans un état critique. Aucun média ne s’interroge sur les raisons pour lesquelles des musulmans commettent des attentats terroristes.

Mise à jour : cet article ayant été rédigé dans la nuit de samedi à dimanche, nous le mettrons à jour dès que des éléments nouveaux nous parviendront.

Dimanche, 11h40 : on sait qui est responsable de cet attentat : c’est l’Etat français. Le terroriste était fiché S, et la France a décidé de laisser les fichés S, des individus dangereux, en liberté parmi des citoyens qui n’ont pas le droit de se protéger, et qui n’ont plus le droit à la légitime défense sans risquer les foudres de la justice.

Dimanche, 11h20 : le terroriste, Khamzat Azimov, est né en 1997 en Tchétchénie et il a été naturalisé Français en 2010. Il était fiché S en raison de son appartenance à l’islam le plus authentique, donc terroriste. Le père et la mère du terroriste ont été placés en garde à vue.

Place de l’Opéra à Paris, samedi 12 mai, 20 h 47 (selon le premier appel à la police), pendant qu’à l’Eurovision les bobos chantaient la chanson de « Madame Monsieur » pour plus d’immigration, un homme armé d’un couteau a tué une personne et en a blessé quatre lors d’un attentat terroriste.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’agresseur a ensuite été abattu par la police dans le quartier de l’Opéra. Des témoins disent l’avoir entendu crier « Allahou Akbar ». Si le policier n’avait pas été armé, le bilan aurait été beaucoup plus lourd, mais évidemment, lorsque le président Trump dit cela, les médias et les dirigeants français hurlent à l’outrage. L’État islamique (ISIS) a déclaré plus tard que l’un de ses soldats a mené l’attaque de samedi soir.

Comment les événements se sont-ils déroulés ?

L’attentat s’est déroulé dans un quartier de Paris réputé pour sa vie nocturne. Le musulman a commencé à poignarder les passants vers 20 h 50 heure locale dans la rue Monsigny. Gloria, 47 ans, était sur place : «On a croisé quelqu’un qui sortait de l’immeuble et qui a dit avoir vu l’assaillant égorger quelqu’un. Des gens se sont réfugiés dans le bar »

Les gens ont couru se cacher dans les cafés et les restaurants.

Il a également essayé d’entrer dans plusieurs bars et restaurants, mais a été bloqué par des gens qui se cachaient à l’intérieur. La police est arrivé au bout de cinq minutes selon un témoin. Elle a d’abord essayé d’arrêter l’agresseur avec un pistolet paralysant. Le terroriste a foncé sur eux en criant « je vais vous tuer », puis « tuez-moi ou je vous tue ». Un des policiers à tiré deux balles et l’a tué. Soit 9 minutes après l’attentat selon le chef du gouvernement. Et Edwy Plenel pose avec un t-shirt « la police assassine ».

Deux des blessés de l’attaque sont dans un état grave. Un jeune de 29 ans a été tué. ISIS a revendiqué l’attaque dans une brève déclaration affichée dans son journal télévisé.

Ce qu’on sait de l’attaquant

Le terroriste n’a pas encore été identifié, aucun papiers n’ayant été retrouvés sur lui. BNL News indique qu’il s’agit d’un homme de 25 ans d’origine tchétchène, comme les deux terroristes du marathon de Boston. Ses parents sont actuellement interrogés par la police.

Comment les autorités françaises ont-elles réagi ?

Les autorités françaises ont immédiatement innocenté l’islam et désinformé les Français.

  • Le président français Emmanuel Macron a tweeté ces paroles creuses de soumission et de mensonge, car la France a déjà cédé aux ennemis de la liberté :

    « La France a encore une fois payé de son sang, mais ne donnera pas un pouce aux ennemis de la liberté. »

Son commentaire est intéressant, parce qu’au même moment, en banlieue de Paris, une cinquantaine de personnes attaquaient le commissariat avec des cocktails Molotov et des tirs de mortier.

  • Le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb a fait l’éloge de la police pour leur « réaction ». Il a immédiatement embrayé sur la désinformation en disant que ses premières pensées étaient « avec les victimes de cet acte odieux » alors qu’il ne s’agit pas avant tout d’un acte odieux mais d’un attentat de l’islam destiné à faire avancer sa cause : semer la terreur pour gagner du terrain et dominer le monde.
  • Anne Hidalgo, maire de Paris, a tweeté : « Ce soir, notre ville était meurtrie. » « Je veux leur dire que tous les Parisiens sont de leur côté « . La maire ment elle aussi : tous les Parisiens ne sont pas de leur côté, car beaucoup de musulmans français soutiennent ISIS et considèrent Mohammed Merah comme leur héros. De plus, ce n’est pas la ville qui a été meurtrie ce sont des innocents. Et là encore, Hidalgo ne dit pas qui est responsable. Elle ne le dira pas, car la fête de ramadan organisée par la ville de Paris approche.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La palme de l’intox revient sans doute au Parisien. Les journalistes, Romain Baheux, Florian Loisy, Jean-Michel Décugis et Jeremy Pham-Lê se sont fendus de ce commentaire qui fera date en termes de désinformation pour faire croire que l’islam n’a rien à voir avec l’attentat :

« Malgré la revendication de Daech… [que] la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie [et que] l’homme aurait crié « Allah Akbar »,  les motivations de l’agresseur demeurent incertaines. »

Ces fainéants et incapables devraient apprendre les bases ou changer de métier.

  • Le terrorisme consiste à tuer pour semer la terreur pour faire avancer un objectif politique.
  • L’islam est une religion de conquête, et il avance par la terreur depuis le début de sa création.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz