FLASH
[17/01/2019] L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  |  Un terroriste musulman qui avait l’intention de faire sauter la Maison-Blanche a été arrêté après avoir essayé d’acheter des explosifs à des agents infiltrés du FBI. Il visait d’autres bâtiments du gouvernement et une synagogue  |  [16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 14 mai 2018

Stephen Harper dit appuyer la décision de Donald Trump de quitter l’accord sur le nucléaire iranien dans une publicité du New York Times

Alors que Trudeau déclarait regretter «… la décision des États-Unis de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien », l’ancien premier ministre canadien, Stephen Harper, faisait savoir dans une page publicitaire du New York Times, publiée le même jour (le 9 mai), qu’il appuie totalement la décision du président américain.

Trudeau a déclaré qu’il espère toujours « … que nous serons en mesure d’empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires » ! Comme si cela allait se faire par l’opération du saint-Esprit.

Ignorant les découvertes du Mossad, annoncées par Nétanyahou le 30 avril dernier, le premier ministre Trudeau, tout en admettant que l’accord nucléaire iranien n’est pas parfait, a soutenu qu’« il est extrêmement important de soutenir fermement la JPCOA avec nos alliés de l’OTAN et d’autres ».

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit un article paru dans le Winnipeg Sun, le 11 mai, qui montre que Stephen Harper ne mange pas de ce pain-là.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


L’ancien premier ministre Stephen Harper fait partie d’une longue liste d’anciens dirigeants du monde qui sont d’accord avec la décision du président américain, Donald Trump, de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien.

Une publicité prenant une pleine page du New York Times de mercredi (9 mai) est intitulée « M. Monsieur le Président, vous avez raison concernant l’Iran ».

L’annonce est signée par Harper et par d’autres anciens politiciens. Le groupe avertit que l’Iran « est un danger pour nous, pour nos alliés, pour la liberté. Il opprime ses propres citoyens, avec lesquels ni nous ni vous n’avez de querelle ; il exporte une idéologie islamiste extrémiste qui en fait une menace particulière pour la région du Moyen-Orient. »

Le message se termine par un soutien à la décision du président de quitter le plan d’action global conjoint, signé en 2015 par la Chine, la France, la Russie, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne.

« Nous sommes à vos côtés pour mettre fin au dangereux apaisement pratiqué envers l’Iran et pour prendre toutes les mesures nécessaires afin d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, aider son peuple, mettre fin à sa terreur et instaurer la paix et la stabilité au Moyen-Orient et parmi tous les peuples. »

John Baird, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement conservateur de Harper, fait également partie du groupe qui soutient Trump.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’ancien premier ministre australien John Howard et l’ancien Premier ministre d’Irlande du Nord, David William Trimble, ont également signé le message.

L’annonce a été payée par Rafael Bardaji, le directeur général de World Wide Strategy, et le directeur exécutif de Friends of Israel Initiative.

Le Premier ministre Justin Trudeau a regretté mardi la décision de Trump de se retirer de l’accord, affirmant que même si l’accord était imparfait, il a aidé à empêcher l’Iran de développer une arme nucléaire.

« Nous respecterons la capacité de chaque pays à prendre ses décisions en matière de politique étrangère », a déclaré M. Trudeau. « Mais en ce qui concerne le Canada, nous prenons nos décisions en matière de politique étrangère ici à Ottawa, pas à Washington, pas ailleurs.»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources:

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz