FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 14 mai 2018

Stephen Harper dit appuyer la décision de Donald Trump de quitter l’accord sur le nucléaire iranien dans une publicité du New York Times

Alors que Trudeau déclarait regretter «… la décision des États-Unis de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien », l’ancien premier ministre canadien, Stephen Harper, faisait savoir dans une page publicitaire du New York Times, publiée le même jour (le 9 mai), qu’il appuie totalement la décision du président américain.

Trudeau a déclaré qu’il espère toujours « … que nous serons en mesure d’empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires » ! Comme si cela allait se faire par l’opération du saint-Esprit.

Ignorant les découvertes du Mossad, annoncées par Nétanyahou le 30 avril dernier, le premier ministre Trudeau, tout en admettant que l’accord nucléaire iranien n’est pas parfait, a soutenu qu’« il est extrêmement important de soutenir fermement la JPCOA avec nos alliés de l’OTAN et d’autres ».

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit un article paru dans le Winnipeg Sun, le 11 mai, qui montre que Stephen Harper ne mange pas de ce pain-là.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


L’ancien premier ministre Stephen Harper fait partie d’une longue liste d’anciens dirigeants du monde qui sont d’accord avec la décision du président américain, Donald Trump, de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien.

Une publicité prenant une pleine page du New York Times de mercredi (9 mai) est intitulée « M. Monsieur le Président, vous avez raison concernant l’Iran ».

L’annonce est signée par Harper et par d’autres anciens politiciens. Le groupe avertit que l’Iran « est un danger pour nous, pour nos alliés, pour la liberté. Il opprime ses propres citoyens, avec lesquels ni nous ni vous n’avez de querelle ; il exporte une idéologie islamiste extrémiste qui en fait une menace particulière pour la région du Moyen-Orient. »

Le message se termine par un soutien à la décision du président de quitter le plan d’action global conjoint, signé en 2015 par la Chine, la France, la Russie, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Union européenne.

« Nous sommes à vos côtés pour mettre fin au dangereux apaisement pratiqué envers l’Iran et pour prendre toutes les mesures nécessaires afin d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, aider son peuple, mettre fin à sa terreur et instaurer la paix et la stabilité au Moyen-Orient et parmi tous les peuples. »

John Baird, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement conservateur de Harper, fait également partie du groupe qui soutient Trump.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’ancien premier ministre australien John Howard et l’ancien Premier ministre d’Irlande du Nord, David William Trimble, ont également signé le message.

L’annonce a été payée par Rafael Bardaji, le directeur général de World Wide Strategy, et le directeur exécutif de Friends of Israel Initiative.

Le Premier ministre Justin Trudeau a regretté mardi la décision de Trump de se retirer de l’accord, affirmant que même si l’accord était imparfait, il a aidé à empêcher l’Iran de développer une arme nucléaire.

« Nous respecterons la capacité de chaque pays à prendre ses décisions en matière de politique étrangère », a déclaré M. Trudeau. « Mais en ce qui concerne le Canada, nous prenons nos décisions en matière de politique étrangère ici à Ottawa, pas à Washington, pas ailleurs.»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources:

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz