FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 16 mai 2018

Le petit Macron aurait bien voulu faire soutenir par toute l’Europe un texte venimeux contre la décision de Donald Trump de placer l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, capitale d’Israël et contre le gouvernement israélien et contre l’Etat d’Israël lui-même.

Il avait obtenu pour cela le soutien de ses trois lamentables comparses, May, Merkel et Mogherini. Le communiqué était déjà prêt, et disait “l’Union Européenne réprouve l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem”. S’il avait un minimum d’intelligence, il aurait discerné qu’au sein de l’Europe, il y a les pays d’Europe centrale et que les dirigeants de ces derniers n’ont pas une mentalité de dhimmi. Et ce qui devait arriver est arrivé, la Hongrie, la République tchèque et la Roumanie ont refusé de signer le texte. Du coup, le petit Macron l’a publié tout seul dans son coin.

Le petit Macron voulait que tous les pays d’Europe boycottent la cérémonie d’ouverture de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, capitale d’Israël. Il a, là encore, échoué. Non seulement les ambassadeurs de Hongrie, de République tchèque et de Roumanie sont venus, mais l’ambassadeur d’Autriche s’est joint à eux.

Le petit Macron voudrait régir l’Europe : il est en train de la fracturer. Les pays d’Europe occidentale glissent vers le naufrage et la soumission à l’islamisation, montrent qu’ils sont désespérément prêts à se vendre à des régimes répugnants tels que l’Iran des mollahs, et soutiennent avec obstination le terrorisme islamique “palestinien” tout en prétendant par ailleurs lutter contre le terrorisme islamique. Les pays d’Europe centrale sont de plus en plus réticents et ne veulent pas se soumettre.

Pendant que le petit Macron fracture l’Europe et se conduit minablement en compagnie de ses lamentables comparses, l’histoire avance.

 

L’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem est ouverte. L’exemple constitué par la décision américaine fait que d’autres ambassades vont ouvrir à Jérusalem.

L’entité terroriste islamique appelée Autorité Palestinienne est en train de disparaître des écrans radar et se trouve supplantée en terme de haine fanatique par le Hamas qui après avoir gavé les Arabes qui sont sous sa coupe de haine anti-juive digne du temps de Joseph Goebbels les envoie se faire tuer sur la frontière d’Israël aux fins de pouvoir exhiber les cadavres devant les caméras.

Le plan de paix américain sera bientot présenté, et sera refusé par toutes les factions terroristes islamiques palestiniennes, mais la paix avancera quand même et se fera graduellement entre Israël, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, les émirats.

La République Islamique d’Iran sera asphyxiée, très amoindrie, et sans doute confrontée à des troubles majeurs. Elle vient de subir une série de défaites cinglantes qui ne seront pas sans conséquences : la décision de Donald Trump de sortir d’un accord désastreux né d’arrangements nauséabonds et d’actes de corruption, la captation de documents ultra secrets par le Mossad en plein Téhéran, et l’écrasement de l’essentiel des positions iraniennes en territoire syrien (écrasement qui a montré que l’armée iranienne, en cas de guerre, serait balayée rapidement par l’armée israélienne). Le régime des mollahs n’a jamais été aussi près de la chute, et sera bientôt hors d’état de nuire, tout comme les groupes terroristes islamiques qu’il finance.

La Corée du Nord est sur la voie de la dénucléarisation, et Donald Trump, Mike Pompeo et John Bolton n’admettront rien de moins qu’une dénucléarisation totale, ce qui n’arrangera rien pour le régime des mollahs qui contribuait de manière très intéressée au programme nucléaire nord coréen.

L’histoire retiendra qu’il y a eu un grand Président des Etats-Unis dans la deuxième décennie du vingt et unième siècle, qu’il aura rendu sa grandeur a l’Amérique, qu’il aura fait avancer la paix par la puissance, qu’il aura su récompenser les amis et alliés des Etats-Unis, et punir et mettre hors d’état de nuire les ennemis des Etats-Unis et des amis et alliés des Etats-Unis. Elle retiendra que plus de trois décennies après le grand Ronald Reagan, les Etats-Unis ont retrouvé un Président tout aussi grand.

Elle retiendra que, moment faste pour le monde, Israël aura eu au même moment un grand Premier Ministre.

Elle ne retiendra pas quoi que ce soit du petit Macron et de ses lamentables comparses, sinon peut être qu’ils ont rejoint la poubelle de l’histoire, qu’ils ont conduit leurs propres pays vers la perdition, et qu’ils se sont permis, en accompagnant la perdition, des déclarations nauséabondes, arrogantes et grotesques, car il n’y a rien de plus grotesque qu’être arrogant sans en avoir les moyens.

Ceux qui n’ont pas lu le texte du petit Macron dans les journaux doivent savoir ce qu’il contient. Le petit Macron “condamne les violences des forces armées israéliennes” (il ne condamne pas le Hamas et les terroristes armés se lançant à l’assaut d’Israël en utilisant des boucliers humains: non… le petit Macron ne peut pas condamner ses amis terroristes). Il “désapprouve” le transfert de l’ambassade américaine, et ne reconnait pas Jérusalem comme capitale d’Israël. Il nie donc une fois de plus le droit d’Israël de choisir sa capitale : le fait qu’Israël soit l’Etat juif y serait-il pour quelque chose ?… Il ajoute que le statut de Jérusalem doit “être déterminé entre Israéliens et Palestiniens” : les Palestiniens dont il parle étant des terroristes islamiques assoiffés de sang juif, cela veut dire, si on déchiffre, qu’il estime que des terroristes islamiques assoiffés de sang juif doivent décider de ce que doit être Jérusalem. Tout un programme… Il ajoute que les Palestiniens ont “droit à la paix et à la sécurité” : il ne dit pas qu’Israël a droit à la paix et à la sécurité, non, il sait que les dirigeants palestiniens qu’il fréquente considèrent que la paix et la sécurité pour eux passent par la destruction d’Israël et l’extermination des Juifs israéliens. Comme il estime que les dirigeants palestiniens qu’il fréquente ont droit à la paix et à la sécurité, on voit ce qu’il pense et ce qu’il souhaite pour Israël et pour les Juifs israéliens.

Si des documentalistes se penchent sur les données concrètes, ils noteront peut être que 2017 aura été l’année où le Produit Intérieur Brut par tête israélien a dépassé celui de la France, et celle où l’espérance de vie en Israël aura dépassé l’espérance de vie en France et en Allemagne.

S’ils se penchent sur les articles des journaux et les reportages de télévision en Europe occidentale, ils s’étonneront peut être de l’aveuglement haineux de tant de journalistes et commentateurs face à Trump, face à Israël, face à l’infect régime des mollahs. Ils seront sans doute particulièrement étonnés de voir que tant de journalistes et commentateurs adoptent une attitude si complaisante et si proche de la complicité avec des organisations terroristes islamiques “palestiniennes”, tout en feignant de s’offusquer lorsque des terroristes islamiques tuent sur le sol européen.

Si je m’informais en France, je penserais que Donald Trump est un psychopathe irresponsable et niais, que Binyamin Netanyahou est un fasciste, que Mahmoud Abbas est sympathique et pacifique, que de gentils manifestants à Gaza vont spontanément vers la frontière israélienne se faire tuer par désespoir en raison de la cruelle ignominie des Juifs israéliens, que le régime des mollahs est en Syrie avec des intentions très gentilles et est imprégné de bonté, que Kim Jong Un a décidé tout seul de changer radicalement d’attitude en se levant un matin, et que le petit Macron est un excellent Président.

Si je vivais encore en France, je ne serais pas surpris de ne plus être invité à la télévision : dire la vérité à la télévision française est devenu strictement impossible à de très rares exceptions près (mon ami Meyer Habib s’est, ces derniers temps, montré d’un courage exceptionnel). Le pluralisme à la française continue à fonctionner : les débats sur Trump ont lieu entre ceux qui prennent Trump pour un malade, ceux qui le prennent pour un dictateur, et ceux qui le prennent pour un danger public, ceux concernent Israël ont lieu entre ceux qui détestent Israël, ceux qui méprisent Israël et ceux qui président le pire pour Israël. C’est pitoyable. C’est pathétique. Et le pire est que cela fonctionne.

Neuf Francais sur dix sont certains qu’on les informe bien, c’est ce que montrent les sondages.

J’écrivais dans un livre publié il y a vingt ans que les populations d’Europe centrale sous joug communiste savaient que les médias communistes les désinformaient. La population française ne sait pas qu’on la désinforme. Les journalistes eux-mêmes, pour la plupart, ne savent même pas qu’ils désinforment. Les derniers journalistes cultivés et scrupuleux en France sont des dissidents. C’est la même chose en Allemagne et au Royaume Uni…

Parmi mes livres à paraître dans les six mois à venir, l’un s’appellera “Comment meurt une civilisation”. Il complétera “Ce que veut Trump” et “L’ombre du djihad”.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz