FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 mai 2018

Au lendemain de la manifestation qui a fait 55 morts à Gaza, Simona Frankel ne mâche pas ses mots: « tous les palestiniens abattus par balle étaient des terroristes ».

Ces décès font de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Je regrette la mort pour tout être humain, même pour 55 terroristes qui ont tenté de passer la frontière ».

Même les 8 enfants et les bébés, demande Thomas Gadisseux au micro de Matin première ?

« C’est le groupe terroriste Hamas qui a pris en otage la population et est responsable de ces morts. Ils ont décidé de sacrifier leurs frères et sœurs, les hommes, femmes et enfant dans une guerre médiatique. Nous voulons simplement protéger nos citoyens. Nous préférons avoir des critiques que des condoléances ».

…/…

« Ce mouvement a été instrumentalisé par le Hamas, ce groupe terroriste qui ne fait que du mal. Ce qu’il font, c’est mettre le feu sur eux-même. Ils envoient les enfants devant la barrière qui séparent Israël de la bande de Gaza. »

Disproportionné ? Je ne comprends pas le mot disproportionné

En réaction à la déclaration du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders qui a condamné l’usage disproportionné de la force, Simona Frankel s’insurge : « Je ne comprends pas le mot disproportionné. Faut-il des morts israéliens pour que ce soit proportionné ? »

Jérusalem: notre capitale depuis 3000 ans

Ouvrir l’ambassade américaine le jour du 70ème anniversaire de l’Etat israélien a-t-il pu jeter de l’huile sur le feu dans la bande de Gaza ?

Pour l’ambassadrice, la question ne se pose pas : « Jérusalem est notre capitale depuis 3000 ans, ce n’est pas nouveau. Le fait que la communauté internationale ne veuille pas le reconnaître est regrettable, mais chaque pays décide quelle ville sera sa capitale. Et je veux saluer le président Donald Trump qui la reconnaît en y installant son ambassade. J’espère que son exemple sera suivi. « 

Peut-on encore parler de paix ?

Peut-on encore penser à une paix future après la mort de 55 personnes ?

L’ambassadrice d’Israël en Belgique rappelle cette vérité que « pendant 70 an, on n’a pas eu un jour de paix. Nous avons quitté la bande de Gaza en 2005, et le ministre Sharon a retiré les implantations dans la bande de Gaza. »

Pour la diplomate, il n’existe qu’une alternative : « il faut libérer les [Palestiniens, ils sont] otages du groupe terroriste du Hamas. »

De nouveaux médiateurs ? pas vraiment nécessaires

L’ambassadrice : « Il ne faut pas de médiateur, il faut un dialogue direct. Quand on veut faire la paix on se parle directement. Quiconque peut contribuer à la paix est le bienvenu, l’Europe ou quelqu’un d’autre ».

L’iran: l’axe du mal

Le retrait de Donald Trump de l’accord iranien sur le nucléaire est-il une bonne chose pour Israël ?

« Ce qui sème le trouble, c’est l’axe du mal qui est dirigé par l’Iran. On voit les empreintes de l’Iran au Liban, en Syrie et dans la Bande de Gaza. L’iran veut mettre le mal dans toute la région. Il faut améliorer l’accord entre l’Iran et les autres parties. Il y a une ligne rouge: le gouvernement d’Israël va défendre ses frontières. »

Des livres scolaires belges antisémites

Pour l’ambassadrice, invitée de Matin Première, les tensions qui existent en Europe ne sont pas la conséquence de la politique au Moyen-Orient.

« L’Europe doit regarder comment l’antisémitisme se développe. Dire qu’Israël et les juifs sont coupables de tout le mal du monde, c’est la base de l’antisémitisme. 

Cet antisémitisme est illustré par un livre scolaire utilisé dans l’enseignement flamand et contient des caricatures de juifs. Ces caricatures sont utilisées dans un texte qui aborde le conflit de l’eau au Moyen-Orient. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz