FLASH
[13:47] Le fils de Joe Biden par qui le scandale de corruption est arrivé a envoyé un email au propriétaire du magasin pour récupérer son ordinateur  |  Rapport : Des milliers de garçons sont enchaînés, torturés et maltraités dans les écoles islamiques du Soudan  |  L’acteur Jeff Bridges révèle son diagnostic de lymphome  |  Ghislaine Maxwell, la rabatteuse de Jeffrey Ebstein, a perdu : sa déposition « extrêmement personnelle » de 418 pages sera rendue publique  |  Égypte : Un cabinet a légalisé 100 églises fonctionnant sans permis, pour un total de 1 738 depuis 2017  |  Le premier avion de ligne d’Etihad Airways (UAE) atterrit en Israël – BDS a perdu la partie, définitivement (mais il ne le sait pas encore)  |  L’OPEP+ s’inquiète de la faiblesse de la demande de pétrole  |  La Grèce finalise le plan de construction d’un mur à la frontière avec la Turquie  |  Les plans de construction israéliens en Judée Samarie irritent l’Europe (message à l’Europe : Israël s’en contrefiche)  |  3 employés de l’aéroport de Beyrouth détenus pour trafic de personnes vers l’Espagne  |  Un terroriste palestinien d’une ville arabe du nord d’Israël a lancé des appels à la violence pendant une manifestation pour le Jihad islamique  |  Ca commence : Après les belles paroles contre « l’islamisme » (en fait l’islam), les actes de trahison : garde à vue levée pour le président de l’ONG Ummah Charity  |  Saeb Erekat est toujours en vie, nos espoirs nous ont trompé avec une info non confirmée – nous présentons nos excuses à nos lecteurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 17 mai 2018

Le Sheik Abdul Hadi Palazi estime que le Coran est très clair : Allah a donné la terre d’Israël aux juifs comme étant leur terre. Il leur a ordonné d’y habiter (coran 5.21) ce qui fait que d’autres populations n’ont aucun droit de la revendiquer. Le Sheikh relève que Allah confirme explicitement dans le Coran que la terre d’Israël appartient aux juifs, qu’il leur donne l’ordre de s’y installer, de ne jamais la quitter et de combattre les adversaires qui les empêcheraient d’y vivre.

Il mentionne les versets 20 et 21 de la sourate 5 : « Oh mon peuple, entre dans la terre sainte qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas, à moins de devenir un perdant ».

Pour le Sheikh, Allah affirme qu’il accomplit la promesse de gratifier le peuple d’Israël en lui donnant la Terre promise. C’est cette même terre que les conquérants islamiques revendiqueront plus tard comme leur appartenant désormais, ce qui est contraire au Coran. Et le Sheikh en veut pour preuve la sourate (17.104): « Il ramènera les enfants d’Israël pour reprendre possession de leur terre, les rassemblant de tous pays et nations. Nous disons aux enfants d’Israël : demeurez en sécurité dans le pays, mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons en une foule mélangée. Et après lui, nous dîmes aux fils d’Israël : habitez la terre et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, nous vous ferons revenir en grand nombre ».

En conséquence, précise le Sheikh, « en tant que musulman qui s’en tient au Coran, je crois que s’opposer à l’Etat d’Israël signifie s’opposer au décret divin ».

Propos recueillis auprès du Sheik Abdul Hadi Palazi par l’abbé Arbez chairman d’une séance publique « droits de l’homme et islam » à l’ONU en 2005, en présence d’autres intervenants comme Frédéric Encel, Ibn Warraq, Clément Weil Raynal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz