Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 mai 2018
Gang MS13

Qui en France vérifie que les médias ne mentent pas ? Qui dénonce leur Fake News (à part la fâcheuse sphère ?)

Nous venons de voir comment les médias ont tous menti sur les morts de Gaza, en les faisant passer pour d’innocents manifestants, alors que de l’aveu d’un leader du Hamas, il s’agissait de terroristes. Et bien entendu, aucun gros titre ne viendra réparer les immenses dégâts qu’ils ont faits, et qui auront pour conséquence que des musulmans auront envie de « punir » des juifs qu’ils croiseront dans la rue pour les crimes d’Israël contre leurs « frères ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une autre affaire récente a retenu mon attention, non pas qu’elle soit vitale pour la paix dans le monde, mais pour montrer que rien n’arrête les journalistes dans leurs mensonges pour faire avancer leur idéologie extrémiste.

Depuis 24 heures, ils titrent en boucle que le président Trump a traité certains migrants d’animaux.

Leur but, évidemment, est que puisqu’ils détestent Trump, ils veulent que la France entière le déteste. Ça marche assez bien je dois dire, et j’ai pour cela peu de respect pour les gens qui se laissent influencer par les médias dont ils disent ne pas se laisser influencer.

Donc Trump aurait traité les migrants d’animaux ?

Pas vraiment. Il parlait explicitement des membres du gang MS13, ces monstres qui violent et découpent leurs victimes en petits morceaux juste par plaisir.

Donald Trump a souvent fait référence à MS13 en tant qu’animaux. Ici dans une vidéo de CNN :

Voilà quelques exploits d’MS13 qui ont fait les gros titres ces temps derniers :

  • Des membres de MS13 ont poignardé un homme plus de 100 fois, l’ont décapité, ils ont arraché son cœur, puis l’ont laissé à la vue de tous dans la rue.
  • MS13 a battu une jeune fille victime de traite humaine pour le marché du sexe, de 28 coups de battes puis a fait des entailles dans toutes les parties de son corps.
  • un cadavre a été laissé en pleine rue avec des dizaines de couteaux plantés dans le corps – l’image est si atroce que je ne peux pas vous la montrer, mais voici le lien : https://grandemeria.files.wordpress.com/2012/05/ms-13.jpeg
  • A Houston, ils ont kidnappé, violé et drogué une adolescente de 14 ans.

Le terme animaux ne va pas assez loin. Mais les médias ont caché tout cela pour transformer ce que le président a dit.

Lors d’une session de questions-réponses avec la presse, le président a répété que MS13 sont des animaux, mais les petits malins ont coupé la question et publié la réponse pour donner à croire que Trump insultait tous les migrants.

Voici les deux versions : celle de la presse, et la réalité :

 

Est-ce une affaire vitale ? Non. Est-ce un sujet de géopolitique important ? Non plus. Pourtant les médias lui ont donné un retentissement énorme. Du moins chez nous.

Et si vos médias ont rapporté que Trump a qualifié les migrants d’animaux, c’est parce que les animaux, ce sont vos journalistes !

Ils ont répété comme des perroquets ce qu’ils ont d’abord lu dans le New York Times.

Sauf que le NYT a caché intentionnellement que Trump parlait du gang MS13 et non des migrants. Les salles de rédactions des médias français, atteintes du TDS, Trump Derangement Syndrome, et fainéants comme ils sont, n’ont même pas pris soin d’écouter la déclaration du président Trump en entier !

Après que le mensonge ait été exposé, les journalistes américains n’ont eu aucune autre ressource que de soutenir que les membres du gang MS13 ne sont pas des animaux, mais des êtres humains comme tout le monde.

J’espère du fond du cœur qu’ils vont défendre cette thèse lors des prochaines élections de mi-mandat !

Depuis qu’il est président, lorsque Trump fait une plaisanterie, les Américains entendent une plaisanterie, et les journalistes entendent des propos racistes. Ça c’est le TDS.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz