Quantcast
FLASH
[21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 mai 2018

En ce moment, je regarde la saison 4 de la série Madame Secretary sur CBS, avec la très belle Tea Leoni dans le rôle de secrétaire d’État des États-Unis.

L’histoire est bien charpentée, elle nous fait pénétrer à chaque épisode dans la complexité des rapports géopolitiques et des forces contraires qui contribuent à la formation de la politique de la plus grande puissance au monde, le gendarme de la démocratie, les États-Unis.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il m’a fallu un certain temps pour comprendre les choix intentionnels et non innocents faits par Barbara Hall, l’auteur de la série, pour le cabinet de la secrétaire d’Etat Elizabeth McCord.

Hollywood, avec la surpuissance de la puissance émotionnelle cinématographique, est un levier très important pour enraciner les objectifs sociaux que la gauche progressiste américaine veut imposer au monde.

Comme je me concentrais sur l’histoire, il m’a fallu un temps pour réaliser qui la scénariste a choisi pour m’inoculer et faire passer les caractères qui entourent le rôle principal pour banals. Examinons-les :

  • Daisy Grant, la coordinatrice de presse, jeune femme noire célibataire qui élève seule son nouveau-né,
  • Blake Moran, assistant personnel de madame Secretary, homosexuel blanc au comportement efféminé, qui se dit qu’il devrait peut-être révéler qu’il est homosexuel,
  • Jay Whitman, le blanc hétérosexuel de service, mais rassurez-vous,n il n’a pas non plus de famille normale : il vient de divorcer et partage avec son ex la garde de leur fille,
  • Un rédacteur des discours de la secrétaire d’État, fils d’un père catholique irlandais-américain et – évidemment – d’une mère musulmane pakistano-américain, injustement victime d’islamophobie,
  • Une lesbienne hommasse assumée à l’allure choquante, mais à laquelle personne, dans la série, ne prête attention afin de faire entrer dans les esprits qu’être une lesbienne hommasse est parfaitement banal. Ça ne l’est pas.

J’ai failli me laisser endormir : une histoire solide, une très belle actrice principale bourrée de charme, un rythme impeccable, une mise en scène irréprochable et une image superbe, et le tour du magicien d’Hollywood, qui vous incite à surveiller sa main droite tandis que c’est de la main gauche qu’il vous manipule, a failli réussir.

Non, ces caractères ne sont pas la nouvelle norme. Ils sont le reflet de la société que l’extrême gauche veut imposer en remplacement de la cellule familiale traditionnelle qui seule permet à un être humain de s’épanouir normalement, et représente le dernier rempart contre la mainmise idéologique.

Une mère célibataire, un divorcé, un homosexuel, une lesbienne hommasse, ce n’est pas normal. Ça ne me dérange en rien, je n’ai rien contre les divorcés, les mères célibataires et les homosexuels, et je leur souhaite avec toute ma sincérité profonde à tous d’avoir une vie harmonieuse et heureuse, mais ce n’est pas la norme et nous ne devons pas accepter qu’elle le devienne.

Ce qui est normal, la norme, c’est un papa, une maman, et des enfants. Le reste est à la marge.

Bonjour chez vous !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :