Quantcast
FLASH
[21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 18 mai 2018

L’administration de Justin Trudeau affirme que les Canadiens qui ont quitté leur pays pour se battre avec ISIS ont le « droit de revenir » et le Canada leur doit conseils.

Une note d’information, adressée au ministre canadien de la Sécurité publique Ralph Goodale et obtenue en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, montre que le gouvernement Trudeau est prêt à traiter les anciens terroristes en atténuant « la menace par des efforts à l’extérieur du système de justice pénale ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Tout en affirmant que « le gouvernement doit faciliter leur retour au Canada », la note mentionne également qu’en raison de la difficulté de poursuivre les personnes qui reviennent au Canada après avoir combattu pour des organisations terroristes à l’étranger, le gouvernement fournira « des conseils religieux [et] des conseils psychologiques normaux pour s’assurer que ces personnes ne pensent pas à mener une attaque ».

Parce que le terrorisme est « complexe et exige beaucoup de ressources », le gouvernement canadien a mis sur pied un groupe de travail interministériel qui coordonne ses efforts avec la Gendarmerie royale du Canada, selon la note.

Le groupe de travail sera utilisé pour surveiller les anciens terroristes d’ISIS tandis que les agents « s’engageront avec le rapatrié et sa famille pour ouvrir un dialogue avec l’individu et aider à soutenir le désengagement du rapatrié de son idéologie radicale et de son comportement passé ».

« Pour aller de l’avant, nous devons continuer à travailler pour identifier la meilleure façon de répondre aux besoins des rapatriés », indique la note d’information. « Bien qu’ils se soient engagés dans le terrorisme à l’étranger et aient enfreint la loi, tous les rapatriés ne continuent pas à représenter une menace – ils peuvent maintenant être désillusionnés par la cause. »

Selon le gouvernement du Canada, quelque 190 extrémistes canadiens sont actuellement actifs au sein de groupes terroristes à l’étranger, surtout en Syrie et en Irak, où des groupes comme ISIS sont rapidement décimés.

Selon les rapports du gouvernement, 60 autres combattants terroristes sont revenus au Canada qui se prépare à une autre vague de retours au cours des prochains mois.

La stratégie qui consiste à accepter de nouveau les combattants terroristes dans la société canadienne n’est guère surprenante, car le premier ministre Trudeau a fait connaître sa position sur le retour des terroristes d’ISIS.

Lors d’une récente discussion à l’hôtel de ville, Trudeau a comparé les combattants d’ISIS de retour aux « familles italiennes qui se sont installées à Montréal dans les années d’après-guerre » et a discuté de la façon dont ces afflux d’immigrants étaient discriminés pour leur style vestimentaire et leur religion.

La révélation que le gouvernement canadien ouvrira ses bras aux terroristes survient peu de temps après qu’il a été révélé que le gouvernement Trudeau a retiré d’un rapport officiel toutes les références aux combattants d’ISIS revenant au Canada selon lesquelles ils posent une menace potentielle d’armes chimiques, malgré les avertissements de son propre ministère de la Sécurité publique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :