FLASH
[10/12/2018] #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  |  #GiletsJaunes : 34 personnes placées préventivement en garde à vue à Paris  |  [07/12/2018] Wall Street Journal : Les autorités françaises en pleine embrouille pour éviter que les émeutes de samedi dernier, qui ont plongé Paris dans le chaos, ne se reproduisent #GiletsJaunes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 mai 2018
Antifa

Le mois de ramadan apporte son lot d’attentats suicides et d’explosion de voitures bourrées d’explosifs parmi la foule, au point que l’on oublie que les musulmans ne sont pas les inventeurs des attentats suicides : la gauche a cet honneur.

J’ai cru que les musulmans avaient inventé les attentats suicides, je faisais erreur : même ça, ils l’ont volé à d’autres. A la gauche en l’occurrence, montrant que l’islamo-gauchisme est un vieux couple qui couche dans un vieux lit où se soutiennent ces deux idéologies de mort.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le 13 mars 1881, Ignaty Grinevitsky regarda son complice lancer une petite bombe sur le convoi du tsar Alexandre II devant le palais d’hiver à Saint-Pétersbourg. Enfermé en toute sécurité dans un wagon en matériau pare-balles reçu en cadeau de Napoléon III, le tsar est sorti, étourdi mais indemne.

Grinevitsky a saisi sa chance.

Le jeune homme, membre du groupe terroriste de gauche La Volonté du Peuple, s’est précipité vers sa cible, lâchant une bombe aux pieds du Tsar, les tuant tous les deux.

La veille de l’attaque, Grinevitsky avait laissé une note :

« Je ne vivrai pas un jour, une heure dans la brillante saison de nos triomphes, mais je crois qu’avec ma mort, je ferai tout ce qu’il est de mon devoir de faire. »

Et dans cet acte terroriste, Grinevitsky allait laisser sa marque dans l’histoire : il était le premier auteur d’un attentat suicide enregistré.

Avance rapide : 1983, Liban en guerre

La première grande campagne d’attentats suicides après la Seconde Guerre mondiale a eu lieu dans les années 80 au Liban, contre la France et les Etats-Unis.

Le 23 octobre 1983, un islamiste fonce et fait exploser sa camionnette chargée d’explosifs contre le bâtiment d’opérations des parachutistes français au Liban et tuait 58 parachutistes.

Sept minutes plus tôt, un camion était entré dans une base de la marine américaine au Liban, et avait fait exploser ses 2 000 livres d’explosifs. Le musulman chiite qui conduisait le camion s’est suicidé, en tuant 241 militaires.

Ces bombardements ont été imputés à des groupes islamistes chiites soutenus par l’Iran, qui sont devenus le Hezbollah. Ils ont ensuite été responsables d’une vingtaine d’attentats-suicides dirigés contre les armées israélienne et libanaise dans les années 80.

Muhammad Hussein Fadallah, un guide spirituel du Hezbollah, a décrit les circonstances dans lesquelles les shahids doivent être déployés :  »

« Nous pensons que les opérations de suicide ne devraient être menées que si elles peuvent entraîner un changement politique proportionnel aux passions qui incitent une personne à faire de son corps une bombe explosive. »

Les musulmans palestiniens

Le 6 juillet 1989, Abd al-Hadi Ghanim, un terroriste du Jihad islamique palestinien, monte dans le bus 405 qui va de Tel-Aviv à la capitale, Jérusalem. En pleine route, Ghanim saute sur le conducteur, saisit le volant du bus, et le projette sur une falaise abrupte dans la région de Qiryat Ye’arim. 16 civils perdent la vie, dont deux Canadiens et un Américain, et 27 furent blessés.

En 1994, une dizaine d’années après le début des attentats suicides au Liban, des groupes terroristes palestiniens comme le Hamas et le Jihad islamique ont commencé à utiliser des shahids contre des cibles israéliennes dans le but d’empêcher les pourparlers de paix.

La plupart de ces attaques visaient délibérément des civils.

Au moins 742 civils ont été tués et 4 899 ont été blessés lors des attentats-suicides à la bombe en Israël et dans les Territoires disputés, selon les données de l’Université de Chicago. Pendant ce temps au Liban, 88 autres civils ont été tués par des attentats-suicides à la bombe et 160 ont été blessés.

L’année record dont les politiques doivent se souvenir lorsqu’ils affirment que l’islam est une religion de paix de tolérance et d’amour est 2007.

Cette année-là, selon le Chicago Project on Security and Terrorism (1), 20 400 personnes ont été tuées ou blessées lors d’attentats-suicide.

Je n’ose imaginer le score si l’islam n’était pas une religion pacifique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://cpost.uchicago.edu

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz