FLASH
[18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  |  JP Grumberg: « si Macron alourdi les droits de succession, je quitte la France. Oups! Je l’ai quittée il y a 15 ans »  |  [14/09/2018] Chelsea, la fille des Clinton, dit que ce n’est pas chrétien de mettre fin à l’avortement légal et prétend qu’elle est profondément pieuse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 mai 2018
Antifa

Le mois de ramadan apporte son lot d’attentats suicides et d’explosion de voitures bourrées d’explosifs parmi la foule, au point que l’on oublie que les musulmans ne sont pas les inventeurs des attentats suicides : la gauche a cet honneur.

J’ai cru que les musulmans avaient inventé les attentats suicides, je faisais erreur : même ça, ils l’ont volé à d’autres. A la gauche en l’occurrence, montrant que l’islamo-gauchisme est un vieux couple qui couche dans un vieux lit où se soutiennent ces deux idéologies de mort.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le 13 mars 1881, Ignaty Grinevitsky regarda son complice lancer une petite bombe sur le convoi du tsar Alexandre II devant le palais d’hiver à Saint-Pétersbourg. Enfermé en toute sécurité dans un wagon en matériau pare-balles reçu en cadeau de Napoléon III, le tsar est sorti, étourdi mais indemne.

Grinevitsky a saisi sa chance.

Le jeune homme, membre du groupe terroriste de gauche La Volonté du Peuple, s’est précipité vers sa cible, lâchant une bombe aux pieds du Tsar, les tuant tous les deux.

La veille de l’attaque, Grinevitsky avait laissé une note :

« Je ne vivrai pas un jour, une heure dans la brillante saison de nos triomphes, mais je crois qu’avec ma mort, je ferai tout ce qu’il est de mon devoir de faire. »

Et dans cet acte terroriste, Grinevitsky allait laisser sa marque dans l’histoire : il était le premier auteur d’un attentat suicide enregistré.

Avance rapide : 1983, Liban en guerre

La première grande campagne d’attentats suicides après la Seconde Guerre mondiale a eu lieu dans les années 80 au Liban, contre la France et les Etats-Unis.

Le 23 octobre 1983, un islamiste fonce et fait exploser sa camionnette chargée d’explosifs contre le bâtiment d’opérations des parachutistes français au Liban et tuait 58 parachutistes.

Sept minutes plus tôt, un camion était entré dans une base de la marine américaine au Liban, et avait fait exploser ses 2 000 livres d’explosifs. Le musulman chiite qui conduisait le camion s’est suicidé, en tuant 241 militaires.

Ces bombardements ont été imputés à des groupes islamistes chiites soutenus par l’Iran, qui sont devenus le Hezbollah. Ils ont ensuite été responsables d’une vingtaine d’attentats-suicides dirigés contre les armées israélienne et libanaise dans les années 80.

Muhammad Hussein Fadallah, un guide spirituel du Hezbollah, a décrit les circonstances dans lesquelles les shahids doivent être déployés :  »

« Nous pensons que les opérations de suicide ne devraient être menées que si elles peuvent entraîner un changement politique proportionnel aux passions qui incitent une personne à faire de son corps une bombe explosive. »

Les musulmans palestiniens

Le 6 juillet 1989, Abd al-Hadi Ghanim, un terroriste du Jihad islamique palestinien, monte dans le bus 405 qui va de Tel-Aviv à la capitale, Jérusalem. En pleine route, Ghanim saute sur le conducteur, saisit le volant du bus, et le projette sur une falaise abrupte dans la région de Qiryat Ye’arim. 16 civils perdent la vie, dont deux Canadiens et un Américain, et 27 furent blessés.

En 1994, une dizaine d’années après le début des attentats suicides au Liban, des groupes terroristes palestiniens comme le Hamas et le Jihad islamique ont commencé à utiliser des shahids contre des cibles israéliennes dans le but d’empêcher les pourparlers de paix.

La plupart de ces attaques visaient délibérément des civils.

Au moins 742 civils ont été tués et 4 899 ont été blessés lors des attentats-suicides à la bombe en Israël et dans les Territoires disputés, selon les données de l’Université de Chicago. Pendant ce temps au Liban, 88 autres civils ont été tués par des attentats-suicides à la bombe et 160 ont été blessés.

L’année record dont les politiques doivent se souvenir lorsqu’ils affirment que l’islam est une religion de paix de tolérance et d’amour est 2007.

Cette année-là, selon le Chicago Project on Security and Terrorism (1), 20 400 personnes ont été tuées ou blessées lors d’attentats-suicide.

Je n’ose imaginer le score si l’islam n’était pas une religion pacifique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://cpost.uchicago.edu

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz