FLASH
[18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 mai 2018

L’Algérie a décidé d’expulser des migrants en les abandonnant dans le désert.

Une agence des Nations Unies met en garde contre une nouvelle crise le long de la frontière du Niger après que les autorités algériennes ont commencé à déverser des migrants dans le désert du Sahara.

Une nouvelle approche d’expulsion forcée adoptée par Alger et qui a déjà fait des morts.

9000 Ivoiriens arrivés en Italie en 2017

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dit avoir apporté son soutien à près de 10.000 migrants abandonnés dans le désert depuis septembre.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des migrants laissés en rade

Certains ont été laissés par des trafiquants, mais d’autres ont été déportés par les autorités algériennes.

Abandonnés dans le désert, ils ont été invités à marcher dans le désert pour rallier la ville frontalière la plus proche.

Dans la chaleur brûlante, un certain nombre de personnes sont mortes.

Giuseppe Loprete, chef de mission de l’OIM au Niger a tiré sur la sonnette d’alarme.

Via un tweet, il indique que « 343 migrants ont été expulsés par l’Algérie dont 176 hommes, 53 femmes, 114 mineurs ».

Les réfugiés expulsés par l’Algérie sont maintenant aidés par l’UNHCR au Niger, a précisé le chef de mission de l’OIM au Niger.

Une dizaine de migrants noyés en Méditerranée

Des migrants africains vivent les affres du froid à Paris

M. Loprete a déclaré à la BBC que l’Algérie avait défendu sa décision d’expulser les migrants comme nécessaire pour prévenir l’insécurité et le terrorisme.

Selon lui, l’Algérie ne voulait pas que des individus traversent la frontière sans que leur identité ne soit connue.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Cependant, l’OIM avait trouvé parmi les personnes contraintes de se rendre à la frontière un certain nombre de personnes réfugiées en Algérie.

Source : Bbc

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz