Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mai 2018

10 Palestiniens tués le 20 mai à Yarmouk, au camp de réfugiés palestiniens (en réalité une banlieue de Damas). 3 le 19, dont un enfant de 6 ans. 24 depuis le début du mois de mai*. Les médias ? Absents.

Une lectrice de Dreuz m’a envoyé ce matin le message suivant :

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Ma fille à 16 ans. Elle est au lycée Paul Bert à Paris. Elle me dit qu’à l’école, tout le monde accuse Israël d’avoir tué des Palestiniens. Je lui ai montré l’article que j’ai lu sur The Telegraph (6) : ‘Les forces syriennes et russes lancent une attaque à grande échelle contre un camp de réfugiés palestiniens contrôlé par ISIL ».

– Etonnée, elle m’a répondu « et alors ? »

– Je lui ai dit : « regarde, ils ont tué 45 Palestiniens. »

– Ma fille a écarquillé les yeux et m’a lancé : « mais pourquoi ils en parlent pas à la télé ? »

Cette lectrice termine son message par une question :

« Jean-Patrick, qu’est ce que je peux dire à ma fille ?

Je ne peux pas lui dire que les journaux sont antisémites et quand c’est pas les juifs qui tuent des Palestiniens, les journaux s’en moquent ! Elle va me prendre pour une folle ! »

Voici ce que je lui ai conseillé de répondre à sa fille :

« Chère Aline, engagez la conversation sans prendre position.

Essayez de rester neutre et ne portez aucun jugement. Les adolescents n’aiment pas entendre leurs parents juger.

Demandez à votre fille ce qu’elle en pense. Demandez-lui si pour elle, le fait de dénoncer les crimes contre les Palestiniens par Israël et pas ceux commis par la Syrie est du bon journalisme. Demandez-lui ce qu’elle pense de ceux qui soutiennent le drame des Palestiniens et ne dénoncent pas ce qui s’est passé à Yarmouk.

Vous verrez, elle arrivera toute seule à la bonne conclusion parce que les jeunes sont épris de vérité et de justice ».

Cela porte le nombre total de victimes palestiniennes tuées par la guerre en Syrie à 3752

  • Dimanche 20 mai, Palinfo.com (1), le centre d’information palestinien, annonçait que 10 Palestiniens ont été tués ce dimanche durant l’offensive russo-syrienne contre le camp de Yarmouk.
  • Samedi 19 mai, le groupe d’action pour les Palestiniens en Syrie (2) disait que 3 personnes, dont un enfant de 6 ans qui s’appelait Baraa Al-Khayaly et un vieillard ont été tués durant un affrontement.
  • L’article termine sur cette phrase :

« Cela porte le nombre total de victimes palestiniennes tuées par la guerre en Syrie à 3752, selon les statistiques documentées du Groupe d’action palestinien. »

3752, j’étais resté à 2450 Palestiniens tués dans l’indifférence totale parce que les Israéliens ne pouvaient pas être accusés de ces crimes.

Oui, c’est bien là que se dénoue le nœud gordien.

Il n’est pas possible de justifier le déferlement de haine auquel les Français ont assisté durant toute une semaine de la part des médias après la mort de 62 Palestiniens à Gaza – dont le Hamas a a reconnu que 50 d’entre eux étaient des terroristes – et son silence absolu suite à la mort de 45 Palestiniens à Yarmouk.

  • Le 19 mai, un autre rapport indique que « plus de dix martyrs et blessés ont été comptés jusqu’à ce moment au milieu des tirs d’artillerie, de roquettes et d’attaques aériennes » dans un abri du camp de réfugiés palestinien de Yarmouk dans la banlieue de Damas samedi 19 mai (3).
  • Sur son site, la Coalition nationale syrienne (4) mentionne le rapport publié le 6 mai par le Groupe d’action pour les Palestiniens de Syrie (AGPS) qui parle « d’au moins 45 réfugiés palestiniens tués dans différentes parties de la Syrie en avril dernier ».
  • Al Jazeera rapporte que selon l’ONU (5), plus de 3500 Palestiniens ont fui les affrontements tandis que ceux qui n’ont pas pu partir, soit parce qu’ils sont blessés ou trop vieux, « dorment dans la rue et mendient des médicaments ».
Des résidents font la queue pour recevoir l’aide alimentaire distribuée dans le camp de réfugiés de Yarmouk le 31 janvier 2014 à Damas, en Syrie. CREDIT : UNRWA

« Yarmouk abritait autrefois près de 200 000 personnes, dont des réfugiés palestiniens, des Syriens et d’autres » a déclaré Chris Gunness, porte-parole de l’UNRWA, l’organisme responsable des réfugiés palestiniens, à Al Jazeera.

« Ces chiffres frappants racontent leur propre histoire tragique, de la destruction d’une communauté de réfugiés autrefois prospère, aujourd’hui réduite à des souffrances abjectes et indicibles « , a ajouté le représentant de l’ONU.

« Beaucoup dorment dans la rue et supplient pour des médicaments.

Il n’y a presque pas d’eau ou d’électricité. Leur souffrance est inimaginable. »

Mais cette souffrance ne dérange personne. Vous n’avez vu aucun sanglot.

Ceux qui défilent à la télé pour verser leurs larmes de crocodile et montrer leur cœur brisé pour les morts de Gaza ne se sont pas apitoyés sur ces Palestiniens-là.

Pardonnez-moi si j’ai des difficultés à prendre au sérieux la détresse et les condamnations à géométrie variable. Et vous ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://english.palinfo.com/news/2018/5/20/10-Palestinians-killed-in-beleaguered-Yarmouk-camp

(2) http://www.actionpal.org.uk/en/post/7139/three-victims-including-a-child-after-the-syrian-regime-s-bombardment-of-yarmouk-camp

(3) http://www.actionpal.org.uk/en/post/7138/news-and-reports/reports-of-dead-and-wounded-civilians-following-the-targeting-of-a-shelter-in-yarmouk-camp

(4) http://en.etilaf.org/all-news/local-news/assad-regime-airstrikes-on-underground-shelter-in-yarmouk-refugee-camp-kill-16.html

(5) https://www.aljazeera.com/news/2018/04/unrwa-3500-palestinian-refugees-flee-syria-yarmouk-camp-180428125645986.html

(6) https://www.telegraph.co.uk/news/2018/05/16/syrian-russian-forces-launch-large-scale-attack-palestinian/amp/

* http://www.actionpal.org.uk/en/statistic-tables/3/victims

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz