FLASH
[23/09/2018] La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 23 mai 2018

Ce qui choque le plus dans cette nouvelle vidéo qui montre comment est détourné l’argent américain et européen pour l’éducation des enfants au terrorisme à Gaza n’est pas la vidéo elle-même, encore que l’UNICEF existe précisément pour ce genre de dérive, mais l’obstination persistante des médias et des diplomates à refuser d’examiner de cette réalité.

Dans les écoles de l’UNRWA, ils enseignent la haine aux enfants. L’argent des contribuables américains et européens finance l’éducation à la terreur et à la violence pour détruire Israël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les États-Unis sont le plus grand donateur de l’organisation des Nations Unies pour l’agence de réfugiés appelée UNRWA. Ils donnent 400 millions de dollars par an de mes impôts à l’UNRWA. D’autres pays financent le reste du budget de 1,2 milliard de dollars.

L’UNRWA a été créé en 1948. Ce n’était pas censé être un projet permanent, mais une autorité temporaire. Pourquoi a-t-il été créé ? Parce que les Arabes n’ont pas réussi à détruire Israël. Le monde arabe n’a pas réussi à détruire Israël, alors il a fabriqué des réfugiés arabes pour faire pourrir la situation, et l’Occident a prêté son assistance. Cela en raison de l’échec de la tentative de massacrer les Juifs.

Au lieu d’aider les apatrides à reprendre le cours de leur vie, l’UNRWA fait exactement le contraire. Ils les endoctrinent et les laissent croire qu’ils ont le droit de retourner dans les villages qu’ils ont fui lors de la guerre de 1948 avec Israël.

Le directeur de l’école de l’UNRWA à Gaza : « C’est notre mission divine que nous reviendrons parce que c’est notre croyance. »

Étudiant à l’école de l’UNRWA : « Nous exigeons le droit au retour parce que c’est notre terre et nous ne céderons pas. »

Les écoles de l’UNRWA organisent même des événements célébrant le « droit au retour ». Elles ont des manuels scolaires qui enseignent le « droit de retour » par la force des armes ! Elles éduquent les enfants à utiliser la violence et la terreur contre Israël, le tout avec des fonds américains et internationaux !

Les directeurs de ces écoles et les enseignants encouragent les élèves à participer aux marches violentes à la frontière de Gaza en essayant d’infiltrer Israël et de tuer des Juifs.

Est-ce que c’est ce que les États-Unis et l’aide internationale devraient financer ?

Conclusion

  • L’UNRWA doit rejeter ses manuels scolaires d’incitation à la guerre.
  • Il doit faire cesser la présence de cellules terroristes dans les écoles.
  • Il doit rejeter l’éducation sur le « droit au retour » par la force des armes.
  • Le monde devrait aider ces personnes à quitter les camps de réfugiés et à reprendre le cours de leur vie. Ils pourraient construire un Hong Kong du Moyen-Orient à Gaza.
  • Au cours des deux dernières années, le conflit en Syrie et en Irak a produit à lui seul des millions de réfugiés qui ont été accueillis en Allemagne, en France, et partout en Europe. Est-ce que quelqu’un a déjà réclamé leur « droit au retour » ? Les organisations des droits de l’homme imposent qu’on les garde et qu’on les intègre, pas qu’on les mette dans des camps de réfugiés avant de les rapatrier. Le monde ne demande cela que pour les réfugiés du conflit avec Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz