Publié par Christian Larnet le 28 mai 2018

Rami Mohammed Salman et Mahmoud AlBakr sont morts, exécutés par des soldats du régime syrien à l’entrée du camp palestinien de Yarmouk.

Le premier crime s’est produit après une escarmouche entre l’adolescent et un soldat du régime qui a voulu l’empêcher d’entrer dans le camp.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des sources proches de Rami Mohammed Salman ont déclaré au Groupe d’action pour les Palestiniens de Syrie que les membres du régime ont tué leur fils de sang-froid au point de contrôle de Tabah, devant un certain nombre de résidents du camp et des membres pro-régime.

C’est la deuxième victime du camp de Yarmouk à être tuée par les forces du régime depuis qu’elle a pris le contrôle du camp de Yarmouk la semaine dernière, repoussant l’Etat islamique.

La veille, un autre adolescent palestinien, Mahmoud al-Bakr, a été tué après avoir tenté d’empêcher les membres du régime de piller le contenu de sa maison dans la rue Al-Orouba, dans le camp de Yarmouk.

Selon des sources locales, ils ont tiré sur lui et l’ont tué dans la rue, à la vue des organisations pro-régime, du Commandement général et de Fath Al-Intifada.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Source : http://www.actionpal.org.uk/en/index.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz