Publié par Gaia - Dreuz le 30 mai 2018

Deux personnes estiment avoir été victimes d’une agression à caractère homophobe dans la rue de leur habitation à Schaerbeek. le parquet de Bruxelles a ouvert une information.

Une information a été ouverte pour des coups et blessures réciproques concernant les deux personnes homosexuelles victimes ce lundi d’une agression à caractère homophobe dans la rue de leur habitation à Schaerbeek, a indiqué ce mercredi le parquet de Bruxelles.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’enquête a été ouverte et la lumière doit encore être faite sur les circonstances exactes de l’incident. Elle devra déterminer s’il y a une circonstance aggravante liée au caractère homophobe de l’agression. Le parquet de Bruxelles se montre en conséquence prudent à ce stade de l’enquête et considère entre autres la piste d’un différend entre voisins.

Des personnes d’origine turque se déclarent également blessées. Le PV faisant état des différentes blessures et de leur gravité n’est pas encore parvenu au parquet.

Les deux hommes ont porté plainte à la police pour agression homophobe. Selon le récit du couple sur Facebook, plusieurs témoins ont assisté à la scène: «C’était physique, public, devant toute la rue. C’était embarrassant, douloureux, frustrant et surtout c’était mes voisins turcs. Le frère aîné, le plus jeune, le père et même la maman qui secouait ses fils pour qu’ils nous battent plus fort. Pendant la première partie de l’altercation, j’étais seul pour me défendre. (Il y avait) des dizaines de témoins. J’ai appelé à l’aide, sans moi-même en venir aux mains.»

Un passant s’est ensuite interposé, mais les insultes n’ont pas cessé. Lorsque l’ami de la première victime est venu l’aider, il est également devenu la cible de l’agression. «Un groupe de six personnes l’a suivi dans la rue. Heureusement, il a pu s’échapper. Un témoin à vélo m’a dit que je n’aurais jamais dû venir habiter ici et que je ferais mieux de déménager, c’est ce que je compte faire», témoigne-t-il encore.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La secrétaire d’État bruxelloise à l’Egalité des chances Bianca Debaets (CD&V) a fait part de son indignation, tout comme sa consœur du fédéral Zuhal Demir (N-VA).

Source : Lavenir

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz