Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2018
Omar Shakir (à gauche)

Lorsqu’Israël cesse de se laisser marcher sur les pieds, et qu’il impose le respect de sa souveraineté au lieu de se coucher pour plaire à la gauche mondialiste, le régal est total.

Mais lorsqu’un gauchiste, qui s’intéresse autant à la défense des droits de l’homme que ma tante au processeur qui fait marcher son iPhone, qui n’attaque jamais les pays qui violent vraiment les droits de l’homme mais concentre toutes ses ressources contre l’Etat juif, se fait bouter hors d’Israël avec un coup de pompe virtuel dans le cul, c’est carrément jouissif !

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Israël a donné deux semaines à un directeur de Human Rights Watch pour quitter le pays, l’accusant de promouvoir le boycott, désinvestissement et sanction (BDS). Le groupe de défense des droits a dit qu’Israël cherchait à museler la critique : qu’il aille voir à Gaza comment le Hamas tolère la critique !

Le ministère de l’Intérieur israélien a déclaré mardi qu’il avait mis fin au permis de résidence du directeur de HRW en Israël et en Palestine, Omar Shakir, un citoyen américain, pour avoir soutenu un boycott d’Israël.

“Suite aux recommandations du ministère des Affaires stratégiques, contenant des informations selon lesquelles Shakir a été un activiste du BDS pendant des années en soutenant activement le boycott d’Israël, le ministère a décidé de mettre fin (à son) permis de séjour “, a déclaré le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Les autorités israéliennes ont enfin pris des mesures de répression contre les groupes qui soutiennent la campagne antisémite mondiale pour le BDS (boycott, désinvestissement et sanctions), qui vise à faire pression sur Israël, et sur aucun autre pays au monde, pour qu’il fasse cadeau aux Arabes des territoires disputés, qu’ils appellent colonies pour diaboliser Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

 

La page Twitter d’Omar Shakir est aussi partiale que ce que l’on peut attendre d’un militant pro-palestinien. On croirait lire Olivia Zemor, la militante de la haine anti-israélienne. Elle est bourrée de désinformation anti-israélienne, de reprises de la propagande et des mensonges du Hamas, d’images Pallywood, et de rapport des “souffrances” du peuple palestinien – aucune photo du concessionnaire Mercedes Benz de Gaza, des hôtels 5 étoiles, des restaurants gastronomiques et des demeures de milliardaires construites le long de la côte, et je me demande vraiment pourquoi.

Bon vent Omar Shakir. Allez défendre les droits de l’homme à Gaza ou à Cuba, et nous vous prendrons au sérieux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading