Publié par Piotr Stammers le 8 mai 2018
Synagogue de Neuilly

Jean-Christophe Fromantin est maire de Neuilly-sur-Seine depuis 10 ans, une ville bourgeoise de la région parisienne où réside une forte communauté juive.

Alors, comme tout bon maire électoraliste, il fait la tournée des synagogues à Kippour et répond aux diverses sollicitations. Cet hiver, il s’est rendu à Auschwitz à l’invitation du CRIF.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Prochainement, il inaugurera une petite place en l’honneur de l’ancien Grand Rabbin de France, Joseph Sitruk, qui habitait à Neuilly.

Néanmoins, tout ceci pèse bien peu quand on met en face la réalité de ce qui se passe à Neuilly.

Des juifs sous-représentés dans les logements sociaux

Sous couvert de procédures prétendument équitables, l’attribution des logements sociaux à Neuilly est étroitement contrôlée par la garde rapprochée du maire. Mais pas de chance pour les juifs, leur sous-représentation dans l’attribution des logements sociaux est frappante alors que les demandes ne manquent pas.

Pas de fête après les mariages à la mairie

 Le maire a aussi récemment décidé d’interdire la location de la salle des fêtes qui jouxte la salle des mariages : cela causerait « de nombreuses nuisances ». Les juifs ne sont pas cités nommément mais cette salle était le plus souvent louée par des couples juifs.

Pas de nouvelle école juive

Lorsqu’une école juive a souhaité s’installer à Neuilly, les services municipaux ont fait ce qu’ils ont pu pour l’en empêcher sous couvert de décisions techniques et administratives. Les dirigeants du CRIF étaient même intervenus auprès du maire pour tenter de faciliter cette installation. Rien n’y a fait, cette école juive n’était pas la bienvenue dans le Neuilly de Jean-Christophe Fromantin.

Tapis rouge pour l’ambassadeur d’Iran à la mairie de Neuilly

 Récemment, nous avions publié : Jean-Christophe Fromantin déroule le tapis rouge pour un nazislamiste. Les juifs de service qui entourent Jean-Christophe Fromantin n’ont visiblement rien fait pour l’en dissuader. Cela ne les a pas dérangé de voir que l’ambassadeur d’un régime, l’Iran, qui opprime les femmes, les homosexuels, les minorités, qui soutient le terrorisme partout dans le monde et qui veut éradiquer Israël, soit invité d’honneur à la mairie de Neuilly. C’est le même ambassadeur qui avait refusé de serrer la main d’une journaliste de CNews

Des idiots utiles, des juifs de service inutiles

Pour gagner la confiance de Jean-Christophe Fromantin, certains ont bien compris qu’il ne fallait pas être juif. C’est pour cela qu’il y a, dans son entourage proche, un juif qui fait tout ce qu’il peut pour cacher sa judéité et qui, jusqu’ici y est parvenu. Jambon tant qu’il peut, à l’église le dimanche pour que l’on ne soupçonne pas.

Voilà l’ambiance générale dans le Neuilly de Jean-Christophe Fromantin et il serait regrettable que l’instrumentalisation politique de la mémoire de l’ancien Grand Rabbin de France, Joseph Sitruk, occulte la réalité du Neuilly de Jean-Christophe Fromantin.

Alors, Fromantin a-t-il réellement un problème avec les Juifs ?

A vous de juger.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz