Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 mai 2018

Vendredi dernier à Champigny, plusieurs tirs de mortier, oui, des tirs de mortier comme à Gaza, ont été entendus dans le secteur de la place Rodin.

Au cours de son enquête, la police a interpellé trois suspects au Bois-l’Abbé samedi soir.

[dreuz-paypal]

En réaction, un groupe d’une cinquantaine de personnes ultra violentes s’est formé devant le commissariat, dimanche soir, et a déclenché une émeute.

Pourtant le calme était revenu dans le quartier, dimanche matin, mais finalement pas pour longtemps.

Dimanche soir donc, lors du rassemblement exigeant la libération immédiate et inconditionnelle des suspects, des gangs ont déclenché des incendies de poubelles en face du bâtiment, et ont commencé à jeter des pierres sur le commissariat, comme à Gaza.

Si la France agissait comme Israël, les personnes violentes ne représenteraient pas une menace, ils trouveraient leur place dans la société au lieu de la rejeter »

Contrairement à Israël, qui ne recule jamais devant l’usage de la force pour faire respecter la loi, ce qui explique pourquoi 20% d’Arabes israéliens, malgré le conflit arabo-israélien, causent mille fois moins de problèmes, alors que règne en France, où aucun conflit ne le justifie, un climat de tension et de peur ressenti par les citoyens, la police française n’a procédé à aucune interpellation suite à cette émeute, de peur sans doute d’une escalade dans la violence.

Erreur fondamentale : tous les témoins qui ont vécu dans les pays arabes nous ont témoigné que les musulmans ont culturellement le respect de la force, ce qui est confirmé par les systèmes politiques des pays arabes : tous sont autoritaires et répressifs. Un pied noir qui a vécu en Algérie nous a même déclaré :

« Si la France agissait comme Israël, en France les personnes violentes ne représenteraient pas une menace, au contraire, ils trouveraient leur place dans la société au lieu de la rejeter. »

Mais n’y a-t-il pas en France des forces politiques communistes et socialistes qui ont un intérêt vital à ce que la menace ne disparaisse pas, que les musulmans ne s’intègrent pas, afin de maintenir un état de mécontentement et de crise permanents pour pouvoir conserver un électorat captif ?

Comble de l’arrogance, d’après une personne qui se trouvait sur place lors des émeutes, un membre de la famille de l’un des suspects gardés à vue s’est rendu devant le commissariat pour « demander des comptes » alors que les trois hommes qui ont été arrêtés samedi devaient être jugés en comparution immédiate lundi dans la soirée.

Violences policières interdites, violences des banlieues excusées

Yoann Maras, secrétaire régional du syndicat Alliance Police nationale résume bien la situation :

«Vu la violence des individus lors des tentatives d’interpellation, les collègues n’ont eu d’autre choix que d’utiliser la force» ajoutant «qu’un sentiment d’impunité» règne dans les quartiers de la ville – exactement ce que nous expliquons plus haut concernant Israël.

Il est exact que les progressistes ont décidé sur la base de fantasmes qui font autorité dans les médias qu’innocenter les coupables fera d’eux des citoyens exemplaires, et assurera la paix sociale. Souvenez-vous de Christiane Taubira, la plus progressiste de tous, qui voulait fermer les prisons. Ses disciples sont toujours en place et imposent la même idéologie suicidaire.

Yoann Maras dénonce à juste titre ce «sentiment d’impunité présent dans les quartiers de Champigny». En réalité, ce sentiment d’impunité ne se limite pas à Champingy mais à l’ensemble des zones de non-droit de France.

Il témoigne que «les jeunes délinquants s’en prennent directement aux forces de l’ordre, que ce soit le 31 décembre ou ces derniers jours».

  • Il y a trois semaines, sept jeunes ont été placés en détention provisoire après le lynchage de deux policiers la nuit du réveillon à Champigny. Une vague de 14 interpellations avait eu lieu dans toute l’Ile-de-France.
  • Une gardienne de la paix avait été tabassée par plusieurs hommes alors qu’elle se trouvait au sol, la scène avait été filmée.
  • Ils écoperont de peines si légères qu’elles ne seront pas dissuasives.

Les zones de non-droit ont tous les droits

Le politiquement correct, la lâcheté, la peur d’être accusé d’islamophobie, l’indifférence des politiques qui vivent protégés par des policiers armés tandis qu’ils votent des lois pour interdire aux citoyens d’être armés pour se protéger, et les médias qui minimisent la gravité des incidents ne présage pas d’un futur heureux.

  • Le Parisien qui a rapporté cette affaire parle de « manifestation de soutien » alors qu’il s’agit d’une émeute pour réclamer la libération des suspects.
  • Les trois suspects de cet acte qui s’apparente au terrorisme sont affublés du terme innocent de « personnes ».
  • Laure Parmy, qui a relaté les événements, évoque le membre de la famille est aller au commissariat « demander des comptes » sans un seul instant relever qu’en République française, les citoyens ne sont pas les arbitres de que la police doit faire pour faire respecter l’ordre, et ils n’ont pas à « demander des comptes » à la police, mais à se soumettre aux lois.
  • Le Parisien cite abondamment le témoignage de la sœur d’un des suspects, afin une fois encore d’accuser la police d’abuser des violences. Pas un seul témoignage de voisins traumatisés par les tirs de mortier : il ne faut surtout pas rapporter la réalité sur le terrain.

Et aucun média pour parler du sujet principal : les tirs de mortier !

Des lance-roquettes ont-ils été découverts ? Des obus et mortiers ? Combien ? De quelle provenance ? Une enquête est-elle en cours pour déterminer quelles sont les filières ? Quelles autres armes ont été découvertes ? Qui avait ces armes entre les mains, et dans quel but ? Quels autres documents ont été découverts qui peuvent expliquer la raison pour laquelle les suspects possèdent cet armement ? Pourquoi les suspects ont-ils procédé à ces tirs ? Y a-t-il eu des dégâts matériels, humains ? S’ils ont pris le risque de procéder à ces tirs, au risque d’être découverts, c’est que l’enjeu devait être de taille.

Dans ma conception de la démocratie, les Français ont le droit d’avoir les réponses à ces questions.

Ce relativement faible niveau démocratique est trop inférieur à mon standard personnel, et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté la France, quand j’ai réalisé que la majorité des Français accepte que des bureaucrates non élus décident ce que les Français ont le droit de savoir, et que je suis à contre-courant de la pensée collective.

Saper les bases de l’ordre existant

Lorsque les journalistes, comme une lame déferlante, d’un bout de l’année à l’autre, attaquent la police et dénoncent les violences supposées des forces chargées de faire respecter l’ordre, sans jamais évoquer la violence qu’elles affrontent en face, ils appliquent à la lettre les instructions données par Karl Marx le 19 octobre 1848 dans le quotidien Neue Rheinische Zeitung :

« Il est désormais du devoir de la presse de saper toute la base de l’ordre existant»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

[dreuz-newsletter]

PS L’immigration est antidémocratique. Vous ne l’avez pas voulue, vous ne l’avez pas demandée, et personne n’a sollicité votre opinion. Les élites vous ont dit que c’est une chance pour la France, autrement dit, une chance pour vous, et vous avez été priés de vous taire sous peine d’être vilipendés et diabolisés, traités de fachos, de racistes, de xénophobes et « d’identitaire » (et ils vous ont fait croire que c’est mal d’avoir une identité et de vouloir la préserver).

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/champigny-le-commissariat-caillasse-apres-les-interpellations-07-05-2018-7703682.php

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

24
0
Merci de nous apporter votre commentairex