Publié par Salem Ben Ammar le 19 mai 2018

Pour une fois je tiens à féliciter les pays dits arabes pour avoir fait preuve de perspicacité et discernement en évitant d’avaler la grosse couleuvre du Hamas comme à l’accoutumée.

Une attitude inédite qui tranche avec leurs communiqués enflammés dans le passé empreints d’une surenchère verbale qui frise le ridicule et la haine du Juif.

Ont-ils enfin compris que le vrai coupable n’est pas celui qu’on croit et les victimes ne sont pas aussi victimes qu’elles en ont l’air ?

Le cinéma du Hamas a trop duré et vient l’on vient d’assister peut-être au clap de fin au regard du retour du bâton qu’il vient d’essuyer en se trouvant totalement lâché par ses soutiens naturels sunnites « arabes » en raison de son annexion par l’Iran.

On sait de source égyptienne digne de foi que le Hamas a tout orchestré et mis en scène et qu’il avait payé les manifestants pour venir faire la figuration dans cette marche du retour à la lisière de la clôture de sécurité séparant Israël de Gaza.

Le fait même que l’organisation terroriste du Hamas avoue la mort de 50 de ses membres est en soi une preuve de la bonne foi d’Israël et ne devrait pas laisser planer l’ombre d’un doute sur ses intentions prédatrices d’aller « bouffer » du Juif et ses manoeuvres provocatrices pour enfumer l’opinion publique mondiale et souffler sur les braises de la haine du Juif.

Toutefois, il s’est gardé si ces membres tombés en martyr selon un de ses hauts responsables appartenaient à sa branche armée.

Tout indique que les pays »arabes » sont en train de négocier un nouveau virage dans le conflit israélo-palestinien en faisant montre de neutralité, fût-elle feinte qu’elle n’en a pas moins le mérite de voir le jour, qui ne peut que les honorer, contrairement à la France et l’Allemagne qui sont tombée comme des aveugles pieds et mains liés dans le piège du Hamas et ont joint leurs voix au concert des antisémites qui s’étonnent et regrettent qu’il n’y ait pas eu des morts israéliens.

Les 50 morts sont-ils d’ailleurs des vrais morts et surtout la volte-face du Hamas est-elle spontanée ou contrainte ?

Il y a fort à parier qu’Israël, via le canal égyptien, ait clairement fait comprendre à ses dirigeants qu’ils seront les prochaines cibles de ses représailles s’ils n’arrêtent pas leur mascarade morbide.

Défendre son territoire est un droit légitime et inaliénable, le crime est de vouloir l’envahir et plus en utilisant sa population dont un nourrisson de 8 mois comme chair à canon à des fins propagandistes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex