Publié par Piotr Stammers le 7 juin 2018

Profondément consterné, le Conseil central des Juifs d’Allemagne a appris la nouvelle du crime violent perpétré contre Susanna F., 14 ans, de Mayence.

« Une jeune vie a cruellement été arrêtée », indique un communiqué de presse distribué jeudi après-midi. « Notre plus profonde sympathie va aux membres de la famille et aux amis. »

La disparition de Susanna avait fait sensation dans toute l’Allemagne ces derniers jours. La police cherchait la jeune fille disparue depuis le 22 mai – sans résultat. Mercredi, la police a découvert son corps.

Lors d’une conférence de presse à Wiesbaden, la police a annoncé que le crime a été commis  le 22 mai, le jour où Susanna a disparu.

Les enquêteurs affirment que la fillette a été violée et tuée par deux hommes. Ceux-ci sont accusés d’avoir violé la fillette dans la nuit du 22 au 23 mai. Puis ils l’ont tuée et enterrée dans un remblai de chemin de fer à Wiesbaden-Erbenheim, a indiqué la police.

Selon la police, les deux auteurs sont un demandeur d’asile de 35 ans muni d’un passeport turc, qui a déjà été arrêté. Le deuxième auteur présumé, un réfugié irakien âgé de 20 ans, se serait enfui depuis Düsseldorf en Irak en passant par Istanbul la semaine dernière avec sa famille. Les recherches se poursuivent à l’étranger.

Le second homme était déjà connu des autorités, a indiqué la police.L’année dernière, il aurait été impliqué dans une bagarre et aurait insulté des femmes. En outre, selon les enquêteurs, il aurait violé déjà une fillette de onze ans.

« Je suis tellement choqué, attristé et abasourdi par la mort violente de Susanna », a déclaré le maire de Mayence, Aharon Ran Vernikovsky.

Pour une majorité de citoyens européens, l’immigration musulmane est devenue une malédiction.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Source : https://www.juedische-allgemeine.de/article/view/id/31856

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz