FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 juin 2018

Une nouvelle affaire de corruption entache un peu plus l’administration Obama, déjà bien amochée par les scandales qui éclatent régulièrement.

Le Congrès américain vient de découvrir, suite à une longue enquête, que l’administration Obama a contourné les principales sanctions américaines pour permettre à l’Iran d’avoir accès à des milliards de dollars en devises, malgré ses assurances publiques qu’elle n’était pas engagée dans une telle action.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette nouvelle affaire s’ajoute au scandaleux versement secret à l’Iran de 1,7 milliard de dollars en billets de banque chargés sur des palettes dans un avion (1), puis 33,6 milliards de dollars soi-disant à cause des sanctions contre l’Iran (2), et au 150 milliards versés sans l’accord du Congrès américain aux dictateurs islamistes iraniens dans l’espoir qu’ils respecteront les accords de dénucléarisation (3).

La nouvelle enquête (4), publiée mercredi 6 juin 2018 par la sous-commission permanente du Sénat, révèle plusieurs scandales :

  • Les hauts responsables de l’administration Obama ont assuré aux pays européens que les Etats-Unis fermeraient les yeux s’ils violaient les sanctions en place et faisaient des affaires avec l’Iran.
  • L’administration Obama est allée au-delà des termes de l’accord sur le nucléaire afin d’apaiser l’Iran et lui a accordé l’accès au système financier américain, en dépit des multiples assurances données au Congrès que ce n’était pas le cas.
  • Les enquêteurs du Congrès ont maintenant les preuves que l’administration Obama a ordonné au département du Trésor d’émettre une licence secrète accordant à l’Iran l’accès au système financier américain et au dollar américain, un processus qui s’est déroulé au moment même où ces hauts fonctionnaires de l’administration témoignaient devant le Congrès qu’ils n’étaient pas engagés dans de telles activités.
  • Plusieurs jours après que l’administration Obama a annoncé la signature de l’accord nucléaire, des responsables américains ont été contactés par la Banque Muscat à Oman qui cherchait à convertir près de six milliards de dollars pour le compte de l’Iran. Et bien que l’administration n’était pas obligée d’effectuer de telles transactions au nom de l’Iran, les responsables de l’administration Obama ont fait pression sur le département du Trésor américain pour qu’il délivre une licence secrète permettant à l’Iran d’accéder aux 5,7 milliards de dollars de la Bank Muscat d’Oman en utilisant le système financier américain.
  • La licence secrète fut donnée à l’Iran le 24 février 2016.

« L’administration Obama a trompé le peuple et le Congrès américain parce qu’elle cherchait désespérément à obtenir un accord avec l’Iran », a déclaré le sénateur Rob Portman (R., Ohio), président du Sous-comité permanent des enquêtes du Sénat.

« Malgré les affirmations, avant et après la conclusion de l’accord avec l’Iran, selon lesquelles le système financier américain resterait hors limites [de l’Iran], l’administration Obama a délivré une licence spécifique permettant à l’Iran de convertir des milliards de dollars en actifs en utilisant le système financier américain »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) http://www.latimes.com/nation/nationnow/la-na-iran-payment-cash-20160907-snap-story.html

(2) http://freebeacon.com/national-security/iran-may-received-much-33-6-billion-cash-gold-payments-u-s/

(3) https://www.truthorfiction.com/nuclear-deal-sends-150-billion-to-iran/

(4) http://freebeacon.com/national-security/obama-administration-skirted-u-s-sanctions-grant-iran-billions-cash/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz