Quantcast
FLASH
[15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 juin 2018

Une nouvelle affaire de corruption entache un peu plus l’administration Obama, déjà bien amochée par les scandales qui éclatent régulièrement.

Le Congrès américain vient de découvrir, suite à une longue enquête, que l’administration Obama a contourné les principales sanctions américaines pour permettre à l’Iran d’avoir accès à des milliards de dollars en devises, malgré ses assurances publiques qu’elle n’était pas engagée dans une telle action.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cette nouvelle affaire s’ajoute au scandaleux versement secret à l’Iran de 1,7 milliard de dollars en billets de banque chargés sur des palettes dans un avion (1), puis 33,6 milliards de dollars soi-disant à cause des sanctions contre l’Iran (2), et au 150 milliards versés sans l’accord du Congrès américain aux dictateurs islamistes iraniens dans l’espoir qu’ils respecteront les accords de dénucléarisation (3).

La nouvelle enquête (4), publiée mercredi 6 juin 2018 par la sous-commission permanente du Sénat, révèle plusieurs scandales :

  • Les hauts responsables de l’administration Obama ont assuré aux pays européens que les Etats-Unis fermeraient les yeux s’ils violaient les sanctions en place et faisaient des affaires avec l’Iran.
  • L’administration Obama est allée au-delà des termes de l’accord sur le nucléaire afin d’apaiser l’Iran et lui a accordé l’accès au système financier américain, en dépit des multiples assurances données au Congrès que ce n’était pas le cas.
  • Les enquêteurs du Congrès ont maintenant les preuves que l’administration Obama a ordonné au département du Trésor d’émettre une licence secrète accordant à l’Iran l’accès au système financier américain et au dollar américain, un processus qui s’est déroulé au moment même où ces hauts fonctionnaires de l’administration témoignaient devant le Congrès qu’ils n’étaient pas engagés dans de telles activités.
  • Plusieurs jours après que l’administration Obama a annoncé la signature de l’accord nucléaire, des responsables américains ont été contactés par la Banque Muscat à Oman qui cherchait à convertir près de six milliards de dollars pour le compte de l’Iran. Et bien que l’administration n’était pas obligée d’effectuer de telles transactions au nom de l’Iran, les responsables de l’administration Obama ont fait pression sur le département du Trésor américain pour qu’il délivre une licence secrète permettant à l’Iran d’accéder aux 5,7 milliards de dollars de la Bank Muscat d’Oman en utilisant le système financier américain.
  • La licence secrète fut donnée à l’Iran le 24 février 2016.

« L’administration Obama a trompé le peuple et le Congrès américain parce qu’elle cherchait désespérément à obtenir un accord avec l’Iran », a déclaré le sénateur Rob Portman (R., Ohio), président du Sous-comité permanent des enquêtes du Sénat.

« Malgré les affirmations, avant et après la conclusion de l’accord avec l’Iran, selon lesquelles le système financier américain resterait hors limites [de l’Iran], l’administration Obama a délivré une licence spécifique permettant à l’Iran de convertir des milliards de dollars en actifs en utilisant le système financier américain »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) http://www.latimes.com/nation/nationnow/la-na-iran-payment-cash-20160907-snap-story.html

(2) http://freebeacon.com/national-security/iran-may-received-much-33-6-billion-cash-gold-payments-u-s/

(3) https://www.truthorfiction.com/nuclear-deal-sends-150-billion-to-iran/

(4) http://freebeacon.com/national-security/obama-administration-skirted-u-s-sanctions-grant-iran-billions-cash/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz