FLASH
[16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  |  Judée Samarie, la nuit dernière : 2 policiers israéliens blessés, 7 colons musulmans terroristes arrêtés, armes saisies  |  [12/01/2019] Les #giletsjaunes ripostent aux mensonges des médias. La nuit dernière, ils ont bloqué @lavoixdunord de Valenciennes  |  #GiletsJaunes acte 9 : plus de monde que la semaine dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 juin 2018

Sami Obeid est un journaliste palestinien vivant à Gaza. Lors d’une interview donnée à i24NEWS pour l’émission Défense, il s’est confié de nombreuses minutes sur la situation dans l’enclave côtière.

Pour lui « les habitants vivent depuis presque 12 ans sous un blocus », une période qui coïncide avec le début de la prise de pouvoir du Hamas à Gaza.

Le journaliste palestinien indique qu’il aimerait voir ce blocus levé mais que les Gazaouïs sont « les otages du Hamas » et que c’est à cause de ce mouvement terroriste que « les Israéliens ne veulent pas trouver de solution » dans l’enclave côtière.

« Il n’y a pas de travail, pas d’argent, pas de vie, la situation est si difficile… » poursuit l’homme, qui estime que « la solution est entre les mains des Israéliens », à une période de vives tensions et d’affrontements récurrents le long de la barrière de sécurité séparant l’Etat hébreu et la bande de Gaza.

Si les Israéliens « ouvrent tous les points de passage, s’ils laissent passer les ouvriers, les habitants de Gaza vont se calmer. Il n’y aura ni cerfs-volants, ni violences, ni manifestations », a soutenu le journaliste.

« La vie est meilleure avec les Juifs »

Malgré une frontière commune avec l’Egypte, impossible pour ces Palestiniens de la traverser: « Les Egyptiens enferment les habitants de Gaza en bloquant le point de passage de Rafah, cela fait déjà 10, 11 ans que ça dure ».

Sami Obeid précise également que « les gazaouïs n’ont pas envie de vivre avec les Egyptiens. Ils ont envie de vivre avec les Israéliens, avec les Juifs et bien-sûr avec les Palestiniens. Ils veulent travailler en Israël ».

« On veut une carte d’identité israélienne, on veut travailler en Israël, on veut vivre sous contrôle israélien, sous le contrôle des Juifs. On ne veut pas être dirigé ni par Mahmoud Abbas, ni par le Hamas. On préfère être gouverné par Israël », continue l’homme.

« Si nous organisons un référendum demain à Gaza, 90% des gens diront qu’ils préfèrent vivre avec les Juifs, dans un seul pays. La vie est meilleure avec les Juifs », assure même Sami Obeid, qui précise également que « le Hamas, ce n’est pas tous les Palestiniens. Il ne représente que 7 à 10% » des habitants de l’enclave côtière.

Le journaliste palestinien précise également que l’organisation terroriste « ne donne pas de bonnes conditions de vie » aux Gazaouïs. « Ils veulent vivre normalement mais le Hamas ne fait rien. Le Hamas est une organisation qui contrôle les habitants de Gaza depuis 11 ans, il ne donne rien à ses habitants, il ne fait que prendre, il se comporte en mafieux », constate le journaliste.

Crise humanitaire

« Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité à Gaza, pas d’argent. C’est le dilemme des habitants de Gaza », ajoute -t-il également.

Dans un entretien donné à i24NEWS l’an dernier, l’envoyé des Nations Unies pour le processus de paix au Proche-Orient, Nikolay Mladenov, avait indiqué que la crise humanitaire dans l’enclave palestinienne pourrait rapidement déclencher « un autre conflit et que le prix sera conséquent pour les Gazaouïs et les Israéliens ».

La semaine dernière, un haut responsable du commandement sud de l’armée israélienne a quant à lui déclaré que l’Etat hébreu doit prendre des mesures pour apaiser la crise humanitaire à Gaza, estimant que cela permettrait également de calmer les tensions dans l’enclave palestinienne.

Le haut fonctionnaire a déclaré que cela pourrait être « un moment décisif » pour le Hamas et les habitants de Gaza.

« Nous sommes à la croisée des chemins. Des décisions doivent être prises », a déclaré l’officier sous couvert d’anonymat. « Il y a de petites choses qui peuvent être faites pour que nous ayons une année de calme, et il est également possible de parvenir à un arrangement sur le plus long terme », a-t-il encore précisé.

Source : I24news

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz