FLASH
[17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  |  [11/06/2018] Aïe, j’ai mal à BDS! En mai, le tourisme vers Israël continue sur sa lancée de 19 mois, avec une augmentation de 14% par rapport à l’année dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 juin 2018

Le G7 est autant une comédie qu’une fourberie. Les dirigeants des pays membres s’offrent un week-end royal mais ce ne sont pas des reines et des rois.

  • Première anomalie, ils appellent cela G7, pourtant ils sont 9 autour de la table :

Deux représentants de l’UE plus sept pays membres, et si les mathématiques n’ont pas été réformées la nuit dernière par les progressistes, ça fait neuf, pas sept.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • Seconde anomalie, le G7, nous dit-on, est composé des pays les plus riches de la planète.

Là encore, les mathématiques ont sans doute été modifiées dans mon dos, car la dernière fois que j’ai regardé, les 10 pays les plus riches sont, dans l’ordre décroissant : les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Inde, la France, le Brésil, l’Italie, et le Canada (1).

Trois plus riches : la Chine, l’Inde et le Brésil, ont été remplacés par trois moins riches : la France l’Italie et le Canada.

  • Troisième anomalie, il sera question lors de ce G7, nous dit-on, de « discussions au sommet » sur le réchauffement climatique, sur la stabilité des prix du pétrole, sur l’égalité entre les sexes, et sur les échanges économiques.

Bien.

Mais à quoi bon tenir des « pourparlers de haut niveau » sur le changement climatique sans l’Inde et la Chine, les deux plus grands pollueurs de la planète ?

Pourquoi discuter de « stabilisation des prix du pétrole » sans une délégation du Moyen-Orient ?

Pourquoi dire que Trump, par ses décisions, se retrouve « isolé » face aux autre membres, alors que la réalité que mes yeux me présentent m’impose de constater que six des neuf dirigeants présents autour de la table appartiennent en fait à un seul bloc européen ? (Grande-Bretagne qui n’est pas encore sortie de l’UE, Allemagne, France, Italie, et les deux membres de l’UE)

Et pourquoi, enfin, tromper les gens en leur parlant de « résistance contre Trump », alors que ni les Européens, ni les Canadiens et ni les Japonais ne peuvent se permettre une escalade qui se transformera en une guerre commerciale perdue d’avance contre les Etats-Unis qui représentent à eux tout seuls plus de la moitié du PIB combiné du G7 !

« Ils [les membres du G7] n’ont guère d’autre choix que de répondre [à Trump], mais en même temps [s’ils le font] ils se tirent dans le pied », a déclaré Sebastian Mallaby, un haut responsable du groupe de réflexion du Conseil britannique des relations extérieures.

  • Les contribuables canadiens vont débourser 605 millions de dollars (2) pour une réunion de deux jours, soit 21,6 millions de dollars de l’heure !

Le Sommet du G7 à La Malbaie, au Québec, a commencé par un accueil officiel à 11 h 45 vendredi matin, suivi d’un déjeuner de travail. Il se terminera, 28 heures, trois repas et 605 millions de dollars plus tard – vers 15 h 15 samedi après-midi.

« Avoir l’occasion pour sept alliés de se réunir dans un cadre moins formel et plus détendu, entouré de paysages magnifiques et d’un accueil chaleureux, pour parler de vraies questions – c’est extrêmement important », a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau, hôte du G7, à la fin du mois dernier (3).

605 millions auxquels il convient d’ajouter le coût pour les citoyens des pays invités.

Le Washington Post a rapporté que le président américain Donald Trump se plaint depuis longtemps d’avoir à se rendre au Québec pour rencontrer ses homologues, croyant – probablement à juste titre – qu’il assistera à une série de conférences inutiles sur ses nouveaux tarifs douaniers.

  • Trudeau veut profiter de sa présidence actuelle du G7 pour plaider en faveur de la fin de l’introduction de déchets plastiques dans les océans du monde, a rapporté le Vancouver Sun (4). Son objectif est de faire signer par les membres du G7 l’engagement de renoncer au plastique pour sauver les océans.

Louable intention, j’adhère à 100%, je rêve d’une mer propre et pure, et je déteste les déchets plastiques. Nous les détestons tous. Mais soyons sérieux, Trudeau est ridicule !

La Chine – le pire pollueur de plastique dans les océans – est responsable de 27,7 % de la mauvaise gestion du plastique – avec 245 000 tonnes qui flottent dans nos mers. Et il n’est pas au G7.

D’autres pays asiatiques, dont l’Indonésie, les Philippines et le Vietnam, sont avec la Chine en tête d’un tableau des 20 pires pollueurs compilé par les scientifiques, et aucun d’eux n’est membre du G7.

A l’opposé, les États-Unis, le Royaume-Uni, et en fait, 23 pays de l’UE à qui Trudeau veut faire signer un engagement de cesser de polluer, représentent à eux tous 0,9 % du total des déchets plastiques déversés dans les océans ! (5)

J’ai cette idée que le G7 n’est pas une gentille fête. Je persiste et signe.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) investopedia.com/worlds-top-10-economies

(2) cbc.ca

(3) Trudeau-defends-600-million-cost-of-quebec-g7

(4) vancouversun.com

(5) mirror.co.uk

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz