FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 juin 2018

La jeune de 15 ans a été poursuivie le 5 juin dernier jusque dans le collège-lycée Ozar-Hatorah par ses trois agresseurs.

Une adolescente de 15 ans a été agressée le 5 juin dernier à l’intérieur du collège-lycée Ozar-Hatorah, à Sarcelles. Elle se rendait avec une amie à un concert qui avait lieu dans l’établissement, quand une altercation a éclaté. Sur le trottoir de l’avenue Charles-Péguy, trois adolescentes qu’elle ne connaissait pas l’abordent.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des insultes fusent. Elles la menacent de lui arracher les cheveux et les yeux et commencent à s’en prendre à elle. La jeune Sarcelloise prend la fuite et va se réfugier dans le collège-lycée Ozar-Hatorah, où elle est scolarisée. Malgré la présence d’un agent de sécurité, les trois autres adolescentes parviennent à entrer et s’en prennent à elle dans un endroit isolé. La victime prend des coups, se fait tirer les cheveux par deux des assaillantes tandis que la troisième filme la scène avec son téléphone portable. C’est finalement un enseignant, arrivé sur place quelques minutes plus tard, qui a mis fin aux violences.

Un caractère antisémite « pas établi de manière certaine »

La mère de la victime s’est résolue à déposer plainte le 7 juin. L’adolescente a écopé d’une interruption totale de travail d’un jour. Le parquet de Pontoise a ouvert une enquête confiée au commissariat de Sarcelles. « Le caractère antisémite [des insultes] n’est pas établi de manière certaine à ce stade de l’enquête », précise le parquet.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’identification des suspects des faits est en cours. Les enquêteurs disposent notamment des images de vidéosurveillance de l’école. La direction de l’établissement n’a pas répondu à nos sollicitations.

Source : Leparisien

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz